Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Les toits en ardoise allient une esthétique soignée à des avantages fonctionnels, puisqu’ils garantissent une isolation correcte contre le froid, la pluie et les chutes de neige.

Il n’est donc pas surprenant que son utilisation se soit généralisée, puisqu’on peut en trouver aussi bien dans les bâtiments traditionnels que dans les maisons design.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les avantages d’un matériau parfait pour les maisons de montagne et pour celles situées dans des zones froides ou sujettes aux précipitations.

Quelles sont les principaux avantages des toits en ardoise ?

Un matériau qui a du vécu

Nous avons déjà mentionné certains des avantages des toits en ardoise, notamment son aspect esthétique et sa contribution à l’amélioration de l’isolation de votre maison, à la prévention des fuites et à la réduction des factures de chauffage.

Il s’agit également d’un matériau traditionnellement utilisé dans la construction, c’est pourquoi il nous offre une sécurité, l’expérience étant d’une grande valeur lorsqu’il s’agit de questions de construction.

Un matériau polyvalent

Un autre avantage considérable de l’ardoise est sa polyvalence. Ainsi, nous pouvons le trouver dans les intérieurs et les extérieurs, couvrant les murs ou les toits, et agissant comme un élément fondamental dans des typologies aussi différentes que les abris de montagne ou les chalets design. D’autre part, tant l’installation que l’entretien ultérieur sont assez simples.

A lire également :  Etude de sol : quand faut-il la faire et combien ça coûte ?

Comment pose-t-on un toit en ardoise ?

La conception d’un toit en ardoise est influencée par trois facteurs principaux : la taille des tuiles, la pente du toit et la situation géographique.

Les toits en ardoise sont constitués de plaques plates et autoportantes, qui sont posées en recouvrant partiellement la tuile inférieure et en créant des rangées horizontales.

Les ardoises ont un bord biseauté tourné vers l’extérieur pour faciliter l’écoulement de l’eau et améliorer la résistance au vent.

Les dalles d’ardoise sont composées de trois parties :

Le chevauchement

C’est la partie supérieure, celle qui ne reçoit pas d’eau. Il doit être d’une taille appropriée pour empêcher l’eau d’atteindre la partie supérieure, soit par capillarité, soit par l’action du vent.

Partie semi-cachée

Il s’agit de la zone intermédiaire, qui reste partiellement couverte par la plaque supérieure.

Partie visible

Elle correspond à la zone inférieure de la tuile, et reçoit l’eau directe de la pluie et celle qui tombe des parties supérieures. Il est également important de veiller à la proportion de la plaque qui est visible, car cela permettra à l’eau, au lieu de couler vers le bas, de glisser latéralement.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation ou la réparation de toits en ardoise ?

Bien que la pose d’ardoises ne soit pas trop complexe, il est conseillé de confier cette tâche à un professionnel, car cela permettra de s’assurer que l’installation est réalisée correctement et, par conséquent, que le toit est parfaitement étanche.

Vous devez également garder à l’esprit que toutes les structures ne peuvent pas supporter le poids de certains types d’ardoises. C’est pourquoi la meilleure chose à faire est de s’en remettre à un professionnel, ce qui garantira un résultat de qualité et évitera d’éventuels problèmes ultérieurs.

A lire également :  Combien coûtent les services d'un géomètre ?
Catégories : Construction