Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Pour déterminer combien coûte le changement des fenêtres d’une maison, il est nécessaire que vous connaissiez les différents matériaux qui isolent du bruit et des températures, ainsi que leurs caractéristiques et qualités en termes d’isolation, de résistance et de durabilité, afin de pouvoir réaliser une meilleure décision.

Changer les fenêtres d’une maison est l’une des rénovations les plus courantes pour obtenir une meilleure isolation acoustique et thermique, ce qui se traduit par de grandes économies d’énergie et un plus grand confort dans la maison.

Qu’est-ce que la rupture de pont thermique ?

Avant de se lancer et de savoir combien coûte le changement des fenêtres d’une maison, il est important de maîtriser certaines définitions et terminologies, comme le pont thermique.

Le pont thermique est une zone dans laquelle il y a un transfert d’énergie et thermique, c’est-à-dire que les deux faces d’un même matériau ont des températures similaires.

D’autre part, la rupture du pont thermique est un type de menuiserie qui est réalisée pour éviter les fuites de chaleur, en veillant à ce que les faces intérieures et extérieures n’aient pas de contact entre elles, pour cela, différents matériaux non conducteurs sont utilisé. Dans le cas des fenêtres en aluminium, des renforts thermoplastiques sont généralement utilisés dans les profilés, afin de ne pas avoir de perte de chaleur.

Matériaux de fenêtre

À l’heure actuelle, nous pouvons trouver différents types de matériaux de fabrication de fenêtres, cependant, les plus courants sont :

A lire également :  Couleurs de peinture intérieure pour les maisons

Fenêtres en bois

Les fenêtres en bois ont lentement retrouvé leur place sur le marché, grâce à l’innovation du matériau, offrant une bonne isolation acoustique et thermique.

La meilleure chose à propos des fenêtres en bois est leur aspect confortable et élégant. Cependant, pour déterminer combien il en coûte pour changer les fenêtres d’une maison en utilisant ce matériau, il faut savoir qu’il existe une grande variété de bois avec une différence de prix importante, pensez aux traitements appliqués au bois avant de décider d’une option.

Fenêtres en aluminium

L’aluminium est un matériau très polyvalent qui vous permet de créer toutes sortes de beaux designs, il ne rouille pas non plus et est très léger. Cependant, il faut tenir compte du fait que l’aluminium n’est pas un matériau isolant, il peut donc y avoir une rupture du pont thermique, nécessitant l’accompagnement d’un matériau non conducteur.

Fenêtres en PVC

Les fenêtres en PVC sont l’une des meilleures options que vous trouverez sur le marché, bien que leur prix varie également en fonction de leurs caractéristiques et qualités.

Le PVC est un matériau non conducteur électrique ou thermique, il amortit très bien les sons, offrant une excellente isolation. De plus, il est léger, ne rouille pas et a une longue durée de vie.

Fenêtres en acier

Les fenêtres en acier se marient très bien avec le style rustique et industriel, c’est un matériau élégant et moderne, grâce à ses lignes définies et ses surfaces brillantes.

Combien ça coûte de changer les fenêtres d’une maison ?

Comme vous avez pu le constater, la qualité des fenêtres et le matériau choisi font que les coûts varient beaucoup, cependant, gardez à l’esprit les prix indicatifs suivants pour vous faire une meilleure idée.

  • Bois : fenêtres à battants, en pin, avec un profil de 62 mm avec vitrage isolant, environ 250 euros.
  • PVC : avec un profilé de 70 mm et un vitrage isolant environ 270 euros.
  • Aluminium : avec un profilé de 62 mm avec un vitrage isolant environ 200 euros.
  • Acier : avec un profilé de 70 mm et un vitrage isolant il se situe à partir de 300 euros
A lire également :  5 utilisations des réservoirs en polyester

En plus des matériaux de fabrication, d’autres facteurs qui influencent le prix final doivent être pris en compte, tels que le type d’ouverture, le type de verre, le nombre de fenêtres, entre autres.

Le changement des vitres ne peut pas être vu comme une autre dépense, mais plutôt comme un synonyme d’investissement. À travers les fenêtres, vous pouvez perdre jusqu’à 50 % de chaleur pendant l’hiver, vous investissez donc dans l’efficacité énergétique.

Catégories : Archives