Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

L’extension de maison agrandit la surface habitable. En conséquence, elle augmente la valeur de l’habitation. De ce fait, elle influence le montant des impôts. Ces derniers sont principalement de deux types. Il est question de la taxe foncière et de la taxe d’aménagement. Elles incombent au propriétaire. Ainsi, il doit déclarer les travaux d’agrandissement menés au niveau du Centre des Impôts Fonciers. En fonction la nature du logement, il devra remplir le formulaire H1 ou H2. Il lui faudra aussi remplir une déclaration IL. Ce document servira à estimer la valeur cadastrale locative de son bien immobilier. 

Augmentation des impôts 

L’agrandissement de la maison ou de sa surface à un impact sur le calcul de la taxe foncière. Si l’extension est rattachée au sol et impose une démolition, alors la taxe foncière doit intervenir. Ceci dit, plusieurs éléments augmenteront vos impôts locaux. Il s’agit de l’aménagement des combles, de la surélévation de la toiture, de la construction des pièces supplémentaires ou des pièces secondaires, de l’installation des dépendances bâties comme la véranda et la piscine. De même, si vous aménagez un espace inoccupé vous payerez prochainement une taxe foncière plus élevée.  

Exonération temporaire des taxes

Il est d’usage de révéler l’exécution des travaux d’extension auprès de l’institution fiscale. Ceci fait, après de tels travaux de construction vous gagnez sur le plan des finances en bénéficiant d’une exonération de la taxe foncière pour deux ans à compter de la date d’achèvement. Elle concerne exclusivement l’espace de l’extension. Mais, pour profiter de cet avantage, il est impératif de déclarer les travaux dans le délai légal de 90 jours. C’est le temps déterminé pour informer la mairie des modifications opérées. L’exonération en question est disponible dès le 1er janvier qui suit l’arrêt des travaux. Il se compte dès l’instant de la fin des travaux d’extension. Notons que dans ce cas, le prix à payer renvoie à la taxe d’habitation qui est sous la responsabilité du locataire. 

Catégories : Construction