Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Le plafond subit des dégâts avec le temps. Vous verrez l’apparition de fissures surtout lorsqu’il s’agit d’une pièce au rez-de-chaussée. Il arrive aussi que le toit ne soit pas complètement hermétique. De ce fait, l’eau de pluie pourrait traverser la paroi et elle laissera des traces inesthétiques. Pour éviter de rénover l’ensemble de la structure, le plafond tendu peut dépanner le propriétaire.

Qu’est-ce que le plafond tendu ?

En révisant nos plafonds, nous aurons besoin de démolir et remettre à neuf. Dans le cas contraire, l’isolation thermique deviendra moins efficace. Le problème est que le prix de l’opération peut devenir un frein. De plus, il sera nécessaire d’effectuer de nombreuses préparations au préalable. Nous déplacerons les meubles et nous devons débarrasser les débris de plâtre. Faire appel à un professionnel peut néanmoins résoudre une partie du problème. L’équipe s’occupera alors de tout à notre place. Pourtant là encore, nous pourrions être ruinés.

L’usage d’un plafond tendu reste une option à envisager. Il s’agit d’une toile qui endossera le rôle d’un faux plafond. Il sera installé en dessous du véritable plafond. Il est conçu avec divers matériaux. Vous rencontrerez principalement une toile en tissu ou PVC sur le marché.

La chose à savoir est que le plafond tendu sera fabriqué sur mesure. En effet, il devra couvrir de manière optimale le plafond existant. En clair, vous ne devez pas remarquer le moindre dépassement ou déficit. Le faux plafond est fixé sur les murs. Pour ce faire, il existe deux méthodes à connaître. Soit, la pose est effectuée à chaud soit elle sera opérée à froid.

À partir de ces deux techniques, il existe divers types de fixation comme le harpon dans le cadre d’une pose à chaud. À noter que l’approche est seulement réservée au modèle PVC. De son côté, la technique à froid est uniquement compatible avec la toile en tissu. Le crochet est aussi un dispositif de fixation. Dans ce cas-ci, l’installation se déroule après avoir perforé vos murs. Vous pouvez aussi employer des lisses (rails). Ces dernières peuvent être en aluminium ou PVC.

Les avantages et inconvénients du plafond tendu

Le faux plafond peut être placé dans tous les types d’habitations, peu importe l’architecture. Lorsqu’une pièce est rectangulaire, vous commandez juste le même aspect géométrique. La personnalisation gèrera pareillement les coins arrondis des murs.

L’accessoire décoratif s’adaptera à toutes les pièces de la maison. Le plafond tendu est aménageable dans le salon ou la cuisine. Cette polyvalence est un autre atout.

L’accrochage d’un plafond tendu ne nécessite pas de gros travaux. De ce fait, elle est facile à mettre en œuvre. En quelques heures, nos plafonds deviennent tout neuf grâce à cet trompe l’œil. La dimension de la pièce est également revue à la hausse. Nous remarquerons alors plus de profondeur.

Grâce à un faux plafond, il sera possible d’améliorer les performances thermiques et acoustiques de la demeure. Pour cela, il suffit de travailler sur l’espacement localisé entre le plafond d’origine et la toile. Il est par exemple envisagé de rajouter un matériau isolant. Le plafond tendu est présenté sous une pléthore de coloris. Vous avez encore le droit de choisir parmi les différentes finitions proposées.

Il y a la finition satinée, mat, métallique… Le but est d’optimiser le rendu. Vous trouverez par exemple un modèle translucide, argenté ou doré. Si vous avez misé sur le plafond tendu translucide, il est faisable d’intégrer des plafonniers. La lumière pourra toujours traverser l’accessoire.

Côté inconvénient, l’intervention d’un professionnel est incontournable dans la pose de faux plafond à chaud, car il possède le matériel afin de diffuser de l’air et l’expérience. À titre informatif, le dispositif est appelé canon à chaleur. La chaleur assouplira le faux plafond. L’accessoire sera alors tendu avec une tension parfaite. La méthode à froid est celle accessible pour un bricoleur amateur. Son prix est plus cher qu’un plafond suspendu.

Prix d’un plafond tendu

Plusieurs critères peuvent faire fluctuer le devis d’un professionnel. Le document intègre à la fois le prix de l’équipement et la main-d’œuvre. Vous saurez aussi que le matériau choisi modifie la facture. Les toiles en tissu sont plus coûteuses sur le marché par rapport au polyester.

L’installeur considèrera aussi la technique à utiliser dans son devis. Les travaux qui incombent aux artisans sont moins importants dans la pose à froid. Cela répercutera alors sur le coût global. Le budget nécessaire dépendra d’autres éléments comme les finitions, la personnalisation, le système de fixation et enfin sa taille.

La forme de la pièce entrera en ligne de compte. Il est par exemple plus difficile de travailler sur une pièce avec des poutres. La pose sur des coins arrondis sera encore plus chère par rapport à une pièce rectangulaire.

Voici une ventilation plus détaillée du prix d’un plafond tendu. Un artisan demande en moyenne un montant avoisinant 70 € le mètre carré. À noter que la pose est déjà comprise dans l’estimation. Le coût d’une toile tourne aux alentours de 70 € au maximum pour un modèle sans technicité particulière. En effet, le faux plafond a évolué au cours des dernières années. Les constructeurs traitent désormais la toile avec des composants spécifiques.

Le matériel devient alors chauffant ou acoustique. Il peut même être perforé ou antibactérien. En misant sur ses fonctionnalités, vous ajouterez 20 voire 50 € de plus. Le prix atteint ainsi près de 120 € hors main-d’œuvre.

Par ailleurs, il est parfois utile d’apporter des aménagements spécifiques afin de rendre fonctionnel le détecteur de fumée ou un conduit de climatisation.

Catégories : Travaux & Rénovation