Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Souvent, lorsque nous parlons d’un système de chauffage, nous nous référons uniquement à la chaudière ou au radiateur, oubliant l’importance des tuyaux de chauffage, comme nous avons déjà parlé des tuyaux d’eau potable.

Et c’est que pour qu’un système de chauffage soit efficace, de nombreuses caractéristiques doivent répondre au système de tuyauterie. Chaleur et confort sont les principaux aspects que vos tuyaux doivent avoir pour augmenter l’efficacité de votre chauffage.

Par ailleurs, si vous envisagez de remplacer vos anciens tuyaux de chauffage et que vous ne savez pas quelle est la meilleure option, nous vous donnerons ici des informations actualisées sur les différents types de tuyaux. Lisez la suite pour connaître les différents types de tuyaux de chauffage et savoir lequel choisir. Commençons !

Types de tuyaux de chauffage

Sur le marché actuel, on trouve une grande variété de matériaux pour les tuyaux de chauffage. Nous vous recommandons donc (avant d’en choisir un en particulier) d’en savoir un peu plus sur eux.

Tuyaux en plomb

Vous pouvez peut-être les trouver dans certains bâtiments anciens, mais de nos jours, l’installation de tuyaux en plomb a presque disparu en raison de sa toxicité.

S’il y a une chose qui est vraie, c’est que le peu d’utilisation des pipes en plomb n’implique pas que sa concentration soit nulle, mais qu’elle peut parfois être vraiment nocive.

Tuyaux en plastique

Un type de tuyaux que vous devez choisir avec beaucoup de soin et de précaution, car il en va de sa fiabilité et de sa durabilité pour le système de chauffage. Grâce à sa fabrication à l’aide d’équipements modernes, ce type de tuyau est conforme aux codes et normes de construction élevés.

Le système de chauffage avec des tuyaux en plastique est facile à étanchéifier avec des matériaux de finition, il présente donc certains avantages à cet égard. La durée de vie de ce matériau est de plus de 20 ans.

A lire également :  Choisir sa scie sabre : comment faire ?

Tuyaux en acier noir

Ce sont des tuyaux qui ont une courte durée de vie, car ils ont tendance à rouiller en raison des changements de température, leurs joints sont réalisés par filetage ou soudage.

Tuyaux en acier inoxydable

Ils sont de meilleure qualité que l’acier noir, cependant, il existe une grande variété sur le marché qui cherche à les imiter, qui n’ont pas les mêmes caractéristiques. Leurs principaux avantages sont leur incroyable résistance à la corrosion, et leur résistance.

En outre, les tuyaux en acier inoxydable ont un coût élevé par rapport aux autres tuyaux. Cependant, ils permettent également de réaliser des économies car ils sont économiquement viables. Les tuyaux en acier inoxydable ne nécessitent pas l’achat et le remplacement de raccords, de vannes et autres.

Tuyaux en cuivre

Les tuyaux en cuivre sont très résistants aux températures élevées, c’est un matériau qui ne se détériore pas facilement, conservant ses propriétés dans le temps, il est facile à façonner et son coût est relativement élevé.

Il n’est pas conseillé de le mettre en contact avec d’autres tuyaux, en raison du processus de dilatation produit par les changements de température. Au contact d’autres tuyaux métalliques tels que le cuivre, il est possible que des micropiles se forment.

Tuyaux en polyéthylène réticulé

Les tuyaux en polyéthylène réticulé sont des tuyaux en plastique résistant à des températures et des pressions élevées. Vous pouvez les trouver en différents types et leurs joints sont réalisés par ajustement serré ou par bague coulissante.

Tuyaux multicouches

Ces tuyaux de chauffage sont constitués de trois couches. Une couche intérieure et extérieure de polyéthylène et une couche centrale d’aluminium.

Avec les changements soudains de température, la plupart des tuyaux présentent de fortes dilatations qui provoquent leur détérioration. La couche d’aluminium présente dans les tuyaux multicouches compense ce processus de dilatation.

A lire également :  Combien coûte une isolation de grenier ?

Parmi les tuyaux en plastique, les fameux tuyaux multicouches se distinguent.

Tuyaux en polypropylène

Le polypropylène est un des matériaux avec une plus grande dilatation thermique, ils sont élaborés avec de la fibre de verre pour éviter les dilatations. Ils sont excellents pour les routes de grand diamètre, mais cela rend difficile leur encastrement. Leurs connexions sont réalisées par thermofusion (soudure).

Tuyaux en polybutylène

C’est un matériau malléable à faible transfert d’énergie, c’est-à-dire que si ce matériau est plié, il peut revenir à son état initial. Ses joints sont réalisés par emboîtement et soudure, ce qui peut parfois présenter des fuites.

Avantages et inconvénients des tuyaux de chauffage multicouches

Aujourd’hui, les tuyaux de chauffage multicouches ont réussi à supplanter les tuyaux métalliques, grâce à leur résistance et à leur facilité d’installation. Parmi ses principaux avantages, citons les suivants :

Résistance et durabilité : les tuyaux multicouches supportent des températures de 95 degrés centigrades et ont une durée de vie utile de 50 ans.

Faible coût : les tuyaux multicouches ont un coût inférieur à celui des tuyaux métalliques et certains d’entre eux sont plus chers que les tuyaux métalliques.

Facile à installer : il s’agit d’un matériau léger et facile à installer. Il est flexible et peut s’adapter à n’importe quel coin de la pièce et conserver cette courbure. Ses joints sont réalisés par emmanchement ou usinés.

Dilatation minimale : contrairement aux autres tuyaux de chauffage en plastique, la couche d’aluminium présente dans le tuyau réduit la dilatation causée par les températures élevées.

Un inconvénient des tuyaux multicouches, que nous pouvons mentionner est :

Attention aux unions ou aux joints : il faut faire attention aux points d’unions, car ils peuvent présenter des problèmes de fuites si vous ne les serrez pas correctement, il est préférable d’avoir les conseils de professionnels ayant des connaissances dans le domaine.

Points de jonction : l’un des problèmes les plus courants de ces tuyaux se situe au niveau des points de jonction, car les tuyaux ne s’adaptent pas correctement pour ne pas bouger,

Tuyaux de chauffage exposés ou encastrés

Dans le passé, les tuyaux de chauffage exposés étaient associés à un mauvais design, cependant, de nos jours, avec l’apparition de nouveaux styles décoratifs, il est courant de les voir exposés dans la maison ou le bureau.

A lire également :  Comment enlever un radiateur de chauffage central ?

Cependant, il est important de tenir compte du type de tuyaux de chauffage lorsque l’on décide de les laisser exposés ou encastrés. Par exemple, certains tuyaux en plastique, lorsqu’ils sont chauffés, peuvent perdre leur forme initiale. D’un point de vue esthétique, nous vous déconseillons donc de les laisser en vue. De même, vous devez vous demander si les tuyaux sont exposés aux rayons du soleil, qui, avec la chaleur produite par le chauffage, peuvent rapidement entraîner leur détérioration.

Certains tuyaux en plastique sont adaptés aux installations exposées, par exemple les tuyaux multicouches et le polyéthylène réticulé.

De la même manière, vous devez prendre en compte certains aspects lorsque des tuyaux métalliques sont encastrés ou laissés en vue, car, bien souvent, les températures élevées produisent des gouttes d’eau qui laissent une ligne de rouille en vue.

De même, lorsqu’ils sont mis en contact avec d’autres tuyaux, leurs propriétés peuvent être affectées. Nous vous recommandons donc de les encastrer individuellement. De la même manière, il existe des matériaux tels que le plâtre, le mortier, entre autres, qui affectent les propriétés des tuyaux.

Il est important que les personnes qui installent les tuyaux de chauffage connaissent bien le type de tuyau qu’elles vont utiliser, car chacun d’entre eux a des joints et des propriétés différents.

En définitive, les tuyaux constituent une ligne directrice très importante dans le système de chauffage de la maison.

Catégories : Travaux & Rénovation