Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Vous souhaitez mesurer la performance énergétique de votre maison ? L’étude thermique est un excellent moyen de savoir où vont les dépenses énergétiques du foyer. D’intérêt économique, elle permet de réduire la facture d’énergie dans le cadre de travaux de rénovation.

Si vous envisagez de construire un bâtiment neuf, le DPE vous assure le respect de la norme RT 2012 qui a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des nouveaux bâtiments. Zoom sur l’étude thermique.

Qu’est-ce qu’une étude thermique ?

Lors de la réalisation d’une étude thermique, tous les dispositifs consommant de l’énergie sont analysés au sein d’une habitation. Ainsi, le chauffage, la circulation de l’air ou l’isolation sont autant de postes analysés avec précision. Cette étude est réalisée par un cabinet expert en étude thermique qui inspecte plusieurs points prévus par la RT 2012 :

  • Les systèmes de chauffage et VMC
  • Les déperditions d’énergie (pont thermique)
  • La performance de l’isolation
  • L’orientation de l’habitat par rapport au soleil
  • Les matériaux choisis dans l’habitat
  • L’herméticité des murs à l’air

Tous ces points font l’objet d’une étude minutieuse.

Bon à savoir : le DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique, est une étude obligatoire pour les bâtiments neufs (maison neuve, appartement) et pour toute demande de permis de construire faite après le 30 juin 2007 sur les parties nouvelles d’un bâtiment.

L’étude thermique et le DPE, obligatoires ?

Les lois sur l’environnement de 2010 ont rendu obligatoires l’étude thermique avant le commencement du chantier. En effet, elle doit être présentée avant le dépôt du permis de construire, et après l’achèvement de ceux-ci pour vérifier la conformité du projet.

3 indices sont pris en compte dans l’étude thermique :

  • L’indice Bbio : c’est la prise en compte des éléments bioclimatiques qui entrent dans la construction (ensoleillement, taux d’humidité, etc.)
  • L’indice Cep : c’est l’évaluation des propriétés énergétiques du projet, quand les travaux seront finis
  • L’indice Tic : c’est la prise en compte des paramètres de température intérieure

Le DPE, quant à lui, est obligatoire lors d’une transaction immobilière telle que la vente d’un immeuble, la location d’un immeuble, l’achat ou la construction d’une habitation neuve. Il est à présenter au locataire et à l’acquéreur sous peine d’amende et de nullité de la transaction.

Étude thermique : quels avantages ?

Il y a plusieurs intérêts à réaliser une étude thermique. D’abord, elle permet de faire les bons choix de matériaux lors de la conception d’un projet, afin d’assurer le confort thermique tout en respectant la réglementation écologique. Dans une optique économique, elle permet de rationnaliser le coût de la construction en négociant des prix pour l’ensemble du projet, et ainsi mieux maîtriser votre budget.

Ensuite, certains concepteurs cherchent à obtenir un label basse consommation, c’est-à-dire que la construction a atteint un niveau intéressant de performance énergétique. Ce label permet d’obtenir des aides de l’État, telles que des crédits d’impôt et des éco-prêts à taux zéro. Enfin, elle est devenue incontournable pour respecter la RT 2012.

Le prix d’une étude thermique

Dans le cas d’un maison neuve, le prix de l’étude thermique est généralement inclus dans le contrat de construction de maison individuelle. Le constructeur gère également toutes les formalités administratives.

Pour une prestation isolée, il faudra compter entre 300 et 3 000 € selon la qualité de l’étude. Il convient, en effet, de demander plusieurs devais avec le détail des prestations avant de choisir votre bureau d’études. Vous obtiendrez alors le meilleur rapport qualité-prix pour garantir une bonne étude énergétique de votre bien.

Catégories : Habitat écologique