Les cèpes sont des champignons comestibles très connus en France et particulièrement appréciés pour leur texture généreuse et leur saveur délicate. Cependant, de nombreux autres champignons non comestibles (et parfois même vénéneux) ressemblent à s’y méprendre aux cèpes. Comment différencier un faux cèpe d’un vrai ? Apprenez ici à reconnaître un vrai cèpe et à identifier les espèces de champignons avec lesquelles on les confond le plus facilement.

À quoi reconnaît-on un cèpe ?

Les cèpes sont des bolets, mais tous les bolets ne sont pas des cèpes. En effet, les cèpes sont des bolets comestibles. Ils se reconnaissent aux caractéristiques suivantes :

  • La taille : les cèpes ne dépassent généralement pas 20 à 30 cm de taille. Si vous voyez un champignon plus grand, ce n’est probablement pas un cèpe ;
  • L’odeur : l’odeur des cèpes rappelle celle de la noisette ;
  • Le chapeau charnu : de forme arrondie, il est souvent brun et ne présente aucune lamelle en dessous. En revanche, on peut apercevoir des tubes blancs qui jaunissent à mesure que le cèpe prend de l’âge. Le diamètre du chapeau peut atteindre les 30 cm ;
  • Le pied épais : blanc, brun, ou parfois un peu rouge, le pied du cèpe est bien volumineux. Il est orné d’un réseau ;
  • La chair : la chair du cèpe est ferme et blanche. Cette couleur ne varie pas, même si elle peut prendre parfois une teinte légèrement rosée. Elle ne bleuit pas lorsqu’elle est coupée.
A lire également :  3 plantes incontournables pour repousser les abeilles et les guêpes

reconnaitre faux cepe

Les types de cèpes

En France, on retrouve 4 types de cèpes.

Le cèpe de Bordeaux (Boletus edulis)

Ce cèpe qui pousse dans les forêts est de loin le plus connu de tous. Il a le goût et l’odeur de la noisette. Son pied légèrement ocracé ressemble à une massue et présente un réseau blanc. Les tubes et les pores du cèpe de Bordeaux sont d’abord blancs, puis jaune clair et verdâtres pour finir. Son chapeau est généralement noisette, même s’il peut prendre d’autres couleurs selon l’arbre associé au champignon.

Le cèpe tête-de-nègre (Boletus aereus)

Le cèpe tête-de-nègre ou cèpe bronzé est une espèce méditerranéenne qui possède une chair épaisse, ferme, croquante et une saveur douce. Son pied très trapu mesure de 6 à 10 cm, tandis que son chapeau possède un diamètre de 10 à 30 cm. Il peut être blanc, brun clair ou brun-noir. Ses pores sont fins, blancs, jaunes, puis verts. L’arbre qui lui est associé est le chêne vert.

Le cèpe d’été (Boletus reticulatus)

Le cèpe d’été ou cèpe réticulé se reconnaît à son chapeau bombé qui devient convexe avec l’âge. Son pied qui peut atteindre 20 cm est ventru et présente un réseau blanc avec un fond rougeâtre. Les pores de ses tubes deviennent progressivement jaunes, puis brun olivâtre avec l’âge. Vous trouverez ce type de champignon dans les forêts de feuillus à la fin du printemps et le début de l’été

Le Cèpe des pins de montagne (Boletus pinophilus)

Le Cèpe des pins de montagne est également connu sous le nom de cèpe acajou ou de cèpe des pins. Comme son nom l’indique, il est associé au pin sylvestre ou aux conifères de façon générale. Son pied roux et trapu mesure entre 7 et 15 cm de long pour 3 à 10 cm de largeur. On le reconnaît à son intense réseau fin et réticulé. Ses spores sont fusiformes, sa sporée brun-olivâtre, et ses tubes passent progressivement du blanc au jaune brunâtre. Son chapeau est bosselé, avec une couleur brun-rouge foncée.

A lire également :  Les rangements à privilégier pour organiser son jardin : nos conseils

vrai ou faux cèpe

Quels champignons ressemblent le plus aux cèpes ?

Il est facile de confondre certaines espèces de champignons avec les cèpes, même si elles n’ont rien de leurs qualités.

Le bolet amer

Le bolet amer doit son nom à son goût amer qui le rend non comestible. On l’appelle également faux cèpe, bolet de fiel ou chicotin. Comment reconnaître ce champignon ? Son chapeau hémisphérique puis étalé mesure entre 4 et 20 cm de diamètre, avec une marge excédante. Son pied est brun-roux au sommet et blanc crème à la base et mesure 3 à 15 cm de long. Il présente une forme bulbeuse allongée et un réseau de nervures saillantes.

Le bolet orangé

Le bolet orangé ou bolet roux se reconnaît à son chapeau charnu hémisphérique puis convexe. Mesurant entre 8 et 15 cm de diamètre, il est d’une vive couleur orangée. Le pied blanchâtre est obèse et parfois cylindrique. Les tubes sont blanchâtres, puis grisâtres ou brunâtres lorsque le bolet orangé vieillit. Il pousse dans les bois de trembles et parfois sous des chênes et des peupliers.

La lépiote

La lépiote désigne un type de champignons que l’on voit très souvent au début de l’été. Certaines espèces de lépiotes sont comestibles (les lépiotes de grande taille), tandis que d’autres sont très toxiques (les lépiotes de moins de 10 cm). Les lépiotes se reconnaissent à leur pied muni d’un anneau et à leur chapeau qui ressemble à un toit avec des tuiles.

Categories: ExtérieurJardin