A l’approche de l’hiver, contrôler sa toiture est essentiel pour garantir une bonne étanchéité de son habitat. La tâche est d’autant plus nécessaire dans les régions à pluviométrie élevée.

Comment faire pour entretenir soi-même sa toiture ? Nous passons en revue les différents éléments à contrôler sur votre toit.

Assurer sa sécurité

Avant toute chose, travailler en hauteur comporte des dangers. Il convient d’assurer votre sécurité lorsqu’il est question de travaux sur la toiture.

Au-delà de la tenue de protection conventionnelle, vous aurez probablement besoin de vous assurer avec un harnais de sécurité.

Veillez à travailler en binôme et de ne pas effectuer la tâche par vous-même si l’inclinaison de votre toiture est trop prononcée. De façon générale, estimez le danger que comporte la tâche avant de vous lancer dans les travaux sur la toiture.

Contrôle des tuiles

La première étape du contrôle de votre toiture concerne l’observation de votre tuilerie.

De façon générale, il est très fréquent qu’une tuile se soit simplement déplacée. Dans ce cas, il n’est pas trop compliqué de repositionner la tuile soi même. Au-delà de ce geste simple et indépendamment de leur matière, vos tuiles peuvent s’user et devenir poreuses avec le temps.

Les intempéries, le pollen et les végétaux à proximité peuvent venir détériorer également leur fonction étanche. Au fil des années elles peuvent alors se fissurer et laisser l’eau s’infiltrer. Un contrôle de la toiture permettra d’éviter ce genre de désagrément en anticipant de potentielles fuites d’eau.

Vérifier l’étanchéité des arêtes et closoirs de faîtage

Dans le même temps, pensez à observer l’étanchéité de vos arêtes et de vos closoirs de faîtage. Bien souvent les principales infiltrations d’eau par la toiture proviennent des jonctions sur la toiture. Contrôlez les jonctions de votre toiture méticuleusement afin de vous assurer qu’elles soient imperméables à l’eau

Solidifier les soudures de vos pièces de zinc

Sur les toitures, on retrouve souvent des pièces de zinguerie. Au-delà des gouttières en zinc bien connues, des pièces de zinc permettent l’écoulement de l’eau. On appelle également cette partie une noue de toiture. Bien que cette noue soit parfois dans d’autres matières comme le PVC, on les retrouve en matière zinc principalement sur les maisons de particuliers.

Les bandes de zinc mises en place sont le plus souvent soudées. Le premier dommage pouvant être causé sera alors au niveau de ces soudures. Contrôlez leur étanchéité, car les noues sont soumises à un afflux important d’eau en provenance des pans de tuilerie positionnés en amont.

Dans le cas où une soudure est démise ou usée, vous devrez alors procéder à une soudure en vous munissant d’un chalumeau et de barrettes d’étain. Si cette tâche vous semble compliquée, vous aurez peut-être besoin de faire appel à un professionnel couvreur zingueur dont c’est le métier. Néanmoins, vous aurez déjà effectué le contrôle et vous le guiderez en connaissance de cause, ce qui pourra faire baisser la facture.

Contrôle des gouttières

Élément essentiel d’une bonne évacuation des eaux de pluie, la vérification des gouttières est importante. Veillez à ce que les gouttières ne soient pas obstruées et procédez au nettoyage des chéneaux. Contrôlez de la même façon que les descentes de gouttières ainsi que vos regards de descente ne soient pas obstrués.

Faites des économies en contrôlant vous-même votre toiture

Procéder soi-même au contrôle de sa toiture vous permettra d’une part de mieux connaître votre habitat et d’agir en connaissance de cause.

Dans le cas où les travaux de rénovation sont minimes et que vous êtes en mesures d’effectuer les réparations par vous-même, vous allez alors faire des économies.

Dans le cas où vous n’êtes pas en mesure de faire les rénovations de toiture sur des tâches trop complexes, vous aurez le devis le plus adapté à un problème que vous avez vous même identifié.

Contrôler soi même sa toiture ou faire intervenir un couvreur ?

Cela dépendra essentiellement de vous. Si vous décidez de le faire par vous-même, que la tâche du travail en hauteur vous paraît abordable et que les règles de sécurité pour travailler en hauteur sont respectées, vous pourrez alors procéder au contrôle.

Si vous n’êtes pas en mesure de réaliser par vous-même ce contrôle, n’hésitez pas à faire à appel à l’expertise d’un couvreur spécialiste de la toiture. Vous aurez alors bon conseils d’entretien toiture et vous n’aurez surtout pas à réaliser cette tâche qui peut parfois se révéler périlleuse.

Catégories : Entretien