Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Le gazon artificiel est la meilleure solution pour créer des espaces uniques sur n’importe quelle surface. Si vous souhaitez installer vous-même un gazon artificiel sur le sol, vous devez consulter ce guide : nous vous dévoilons chaque étape du processus afin que le résultat soit excellent.

Lors de la pose du gazon, nos techniciens vous donneront des conseils gratuits à chaque fois que vous en aurez besoin. Nous résolvons vos doutes en nous adaptant à votre cas de manière personnalisée.

Étape 1 : Préparer le terrain

La première étape de l’installation d’un gazon artificiel sur une surface en herbe ou en terre consiste à préparer le terrain. Pour ce faire, nous devrons arracher toutes les mauvaises herbes à l’aide d’un motoculteur ou, à défaut, d’une houe. Ensuite, nous pulvérisons un herbicide sur toute la zone pour empêcher ces plantes de repousser une fois le gazon artificiel posé.

Recouvrez la surface avec le sable ou le gravier nécessaire pour niveler le sol. La surface doit être plane et de niveau, afin que l’aspect final soit optimal et qu’il n’y ait pas de trous sous le gazon artificiel.

Enfin, la surface est arrosée abondamment et un rouleau est utilisé pour compacter le sol, laissant la surface ferme et prête pour la pose du gazon artificiel.

Étape 2 : Pose du géotextile

En plus d’empêcher les mauvaises herbes de repousser, le géotextile facilite le drainage du gazon artificiel, ce qui en fait un matériau essentiel pour ce type d’installation.

A lire également :  6 plantes grimpantes qui fleurissent en automne et en hiver

L’étape suivante consiste donc à étendre le géotextile et à le clouer tous les mètres pour qu’il ne bouge pas. Les bords doivent être doublés et nous devons nous assurer qu’il est bien fixé au sol. Pour une installation correcte, il est conseillé de faire chevaucher les bandes de maille anti-herbe entre elles.

Étape 3 : Planifier la disposition du gazon synthétique sur la terre

Il est très important de bien mesurer la surface et de planifier la disposition des coupes avant de couper. Commencez donc par poser les rouleaux de gazon artificiel sur la grille, en veillant à ce que tous les rouleaux soient posés avec les fibres dans le même sens. Si vous ne posez pas le gazon dans le même sens, le résultat final ne sera pas beau du tout, car vous verrez que les bandes sont mal posées et l’aspect du gazon ne sera pas réaliste.

Avant d’assembler définitivement les pièces, il est conseillé de nettoyer les bords en faisant un nœud de chaque côté (environ 0,5 cm), afin d’éliminer toute imperfection et de rendre les joints parfaits. Ensuite, nous plaçons les pièces en laissant une marge de séparation de 0,1 à 0,5 cm. selon le modèle, et nous peignons le joint pour voir s’il est effectivement devenu invisible, car les joints entre les pièces ne doivent pas être visibles. De cette façon, les joints ne seront pas visibles, car les poils de l’herbe les couvriront.

Pour couper les obstacles, utilisez un cutter pour marquer tous les 30 cm et, si possible, utilisez un support pour couper droit. Il est essentiel de mesurer les zones difficiles, comme les arbres, avant de procéder à l’élagage.

A lire également :  Comment creuser un trou et bêcher son jardin sans se fatiguer ?

Étape 4 : Installation du gazon artificiel sur le géotextile

Nous retournons aux joints des pièces, et étalons le ruban autocollant dessus. Repliez l’un des morceaux d’herbe sur lui-même, comme le montre l’image ci-dessous, et retirez le support adhésif. Posez l’herbe sur la bande et répétez l’opération avec l’autre bande, de manière à ce qu’elles soient parfaitement jointes.

Enfin, on passe sur le joint en essayant d’enlever les poils qui se sont collés à la bande, évitant ainsi de voir la séparation.

Clouez la surface du gazon tous les mètres, en insistant particulièrement sur les zones de jointure et les bords. De cette façon, le gazon artificiel sera parfaitement fixé à la surface, ce qui l’empêchera de se séparer ou de se décoller.

Étape 5 : Finition de l’installation

Répandez du sable de silice sur toute la surface et passez la brosse traditionnelle à poils durs dans le sens inverse, car elle soulève le poil du gazon artificiel et égalise la quantité de sable.

Le recouvrement de la surface avec du sable de silice est facultatif, bien qu’il augmente le confort du gazon artificiel en le rendant plus agréable à marcher.

Il offre également un meilleur soutien au gazon, ce qui permet aux poils de se tenir debout. Enfin, grâce au sable de silice, le gazon ne se réchauffe pas autant en été, ce qui le rend plus frais et plus agréable à fouler.

Categories: Jardin