Une pompe immergée sert à pomper de l’eau à partir d’un puits ou un forage. On retrouve très souvent ce dispositif électromécanique efficace et fiable dans les systèmes d’approvisionnement en eau domestiques et agricoles. Découvrez ici comment se réalise l’installation d’une pompe immergée dans un puits.

Pour en savoir plus sur la pompe immergée

Une pompe immergée se compose d’un moteur électrique et d’un système de pompage. Comme son nom l’indique, la pompe immergée s’installe dans l’eau : elle peut ainsi fonctionner aussi efficacement que possible, en n’émettant presque aucun bruit. Bien entendu, avant d’installer une pompe immergée, vous devrez vous assurer de choisir la bonne, en fonction de vos besoins en eau, mais aussi de la profondeur de votre puits et de la puissance optimale pour alimenter votre système. Il existe des pompes à turbine, à hélice et à diffuseur.

Installation d’une pompe immergée : indications et conseils

L’installation d’une pompe immergée est précédée par une étape de préparation du matériel et un nettoyage du puits. Si vous procédez à l’installation vous-même, assurez-vous de respecter les consignes de sécurité fournies par le fabricant. L’installation d’une pompe immergée est assez simple à réaliser ; cependant, il est conseillé de solliciter les services d’un professionnel pour une installation dans un puits dont la profondeur est relativement très importante.

Pour installer une pompe immergée, il faut d’abord effectuer des raccords électriques et hydrauliques.

A lire également :  Se débarrasser des blaireaux dans son jardin : comment faire ?

Les branchements électriques

Pour protéger votre système des surtensions, un coffret de commande électrique avec protection thermique est fortement recommandé. Le coffret peut également être équipé d’une option d’alarme manque d’eau qui sert à couper l’alimentation de la pompe lorsqu’il n’y a plus d’eau. Installez votre coffret sur un mur à l’abri de l’humidité. Si vous n’avez pas de local technique, vous pouvez tout à fait l’installer dans votre maison. Le branchement est simple et ne requiert aucun paramétrage : il suffit de connecter la prise de la pompe à la face avant du boîtier.

L’installation d’un circuit électrique est nécessaire pour installer une pompe immergée. Ce circuit doit être mis en place dans un lieu sec à l’abri de l’humidité.

pompe immergée puits jardin

Les branchements hydrauliques

Si vous voulez pouvoir allonger la durée de vie de votre pompe immergée, songez à la raccorder à un réservoir à vessie. Un tel dispositif permettra de réduire le fonctionnement (démarrages et arrêts) de votre pompe, mais aussi d’avoir de l’eau de façon plus régulière. Installez également votre réservoir à vessie dans un local technique ou à l’intérieur de votre maison. Vous pourrez piloter la pompe en marche/arrêt grâce au pressostat du réservoir et suivre la variation de pression dans la canalisation de refoulement avec son manomètre.

La descente de la pompe

Avant de faire descendre la pompe dans votre puits, vérifiez que tous ses accessoires sont bien fixés, puis servez-vous d’un câble, d’une corde ou d’un filin de suspension pour effectuer la descente. Ainsi, la pompe pourra être descendue sans qu’il faille forcer sur le câble électrique. Un filin en nylon peut être utilisé si le puits n’est pas trop profond ou que la pompe n’est pas trop lourde ; autrement, il vaut mieux utiliser un filin en acier. Faites descendre votre pompe jusqu’à une distance d’un mètre ou un mètre et demi du fond du puits. Le lien utilisé doit demeurer attaché à la pompe pour que l’on puisse la faire sortir du puits si l’on souhaite l’entretenir ou la réparer.

A lire également :  Poser du gazon synthétique sur de la terre

Après l’installation

Après l’installation d’une pompe immergée dans votre puits, songez à recouvrir et à sécuriser ce dernier pour le préserver des impuretés. L’entretien d’une pompe immergée est très important, si l’on veut qu’elle puisse fonctionner au mieux et pendant longtemps. En entretenant régulièrement votre pompe, vous serez en mesure de détecter des problèmes éventuels et de les régler pour éviter des réparations coûteuses ou même un remplacement de la pompe.

Prenez donc la peine de vérifier votre pompe immergée au moins une fois par an. Une opération de vérification minutieuse vous permettra de vous assurer que les moindres composants sont en bon état et fonctionnent parfaitement. Nettoyez le filtre, contrôlez le niveau d’eau, ainsi que l’étanchéité des circuits électrique et hydraulique et vérifiez la pression du réservoir à vessie.

Categories: Extérieur