Faire des travaux de rénovation est très courant pour maintenir sa maison ou son appartement habitable et agréable. Dans beaucoup de situations, cela demande l’intervention d’un professionnel.

En cas de dommages survenant après la fin des travaux, il existe l’assurance décennale qui couvre les frais si les dommages sont liés à une faute du professionnel. Voici donc une aide pour savoir quels types de travaux de rénovation sont pris en compte dans la garantie décennale.

Quels sont les travaux considérés comme de la rénovation ?

Ce qu’on appelle de la rénovation concerne l’amélioration d’un bien. Il peut s’agir de l’intérieur comme de l’extérieur. L’amélioration peut porter sur l’esthétique mais aussi le caractère habitable du bien.
Les travaux de rénovation sont donc autant des travaux de gros œuvre que des travaux de petit œuvre. Du plus gros au plus petit changement sont considérés comme des travaux de rénovation.
Quel type de travaux sont couverts par l’assurance décennale ?

Les travaux peuvent être de deux natures différentes comme nous venons de le voir. L’assurance décennale peut être utilisée pour ces deux types de travaux de rénovation. En effet, tant que cela est considéré comme de la rénovation, vous pouvez faire appel à la décennale en cas de dommage.

Ils doivent tout de même requérir une compétence professionnelle. Il ne peut pas être question de petits travaux de bricolage occasionnels réalisés soi-même.

Qu’est-ce qui est compris dans les travaux de gros œuvre ?

Le gros œuvre concerne en général tous les travaux de maçonnerie. Ce sont les travaux les plus couverts par l’assurance décennale car ils sont directement liés à la solidité du bien. On y retrouve notamment les travaux de rénovation :

  • De la toiture : le changement de tuiles par exemple
  • De la charpente : en même temps qu’un changement de toiture, il est possible de faire des réparations/des changements de la charpente
  • Des murs : à l’extérieur ou à l’intérieur, il peut s’agir d’une démolition ou d’une réparation
  • Des dalles : elles peuvent être abimées au point d’avoir besoin d’être remplacées.

Tous les exemples de travaux ne sont pas cités mais cela vous donne un aperçu des rénovations concernées par l’assurance décennale. Pour tous ces travaux, il est assez évident de toute façon qu’il faut faire appel à un professionnel.

Quels types de travaux peut-on retrouver dans le second œuvre ?

On retrouve dans le second œuvre des travaux de plus petite envergure. Ils concernent l’aménagement du bien que ce soit intérieur comme extérieur. Ils n’ont pas de rapport avec la solidité de votre logement. Ainsi, ils nécessitent moins de compétences et d’expérience mais tout de même l’intervention d’un professionnel.

Le second œuvre comprend :

  • De la menuiserie : vous pouvez faire changer vos portes, volets, fenêtres ou encore les escaliers.
  • De l’électricité : certaines installations nécessitent un changement car elles peuvent devenir dangereuse au fil du temps. Le professionnel est responsable de la sécurité électrique du bien donc l’assurance décennale est essentielle.
  • De l’isolation : pour des questions de confort, d’économie d’énergie et d’argent, etc. l’isolation peut être refaite ou faite. Il peut s’agir des murs, des cloisons, de la toiture ou encore des combles.
  • De la plomberie : les dommages peuvent être conséquents si les réparations ou le changement de la plomberie n’est pas fait correctement. Alors il est évident que la garantie décennale prend en charge ce type de travaux de rénovation.
  • De la peinture : si vous faites appel à un professionnel pour refaire la peinture des pièces ou de l’extérieur, il sera couvert par l’assurance décennale.