La lasure est un produit de finition qui sert à protéger le bois et à lui donner une seconde vie, aussi bien à l’extérieur qu’en intérieur. Il s’agit donc aussi bien d’un produit de protection que de décoration, que vous gagnez à utiliser lors de vos projets de rénovation. L’avantage est que la lasure est très facile à appliquer. Découvrez ici comment lasurer du bois en quelques étapes simples.

Appliquer une lasure sur du bois : quels avantages ?

La lasure peut s’appliquer sur toutes sortes de surfaces en bois pour les protéger ou les restaurer : sols, mobiliers, murs ou même objets en bois. La lasure souligne les veines du bois et convient donc parfaitement pour lui donner un aspect authentique et naturel. Elle s’y imprègne et lui confère également de précieuses propriétés protectrices. Ainsi, puisqu’elle est hydrofuge, la lasure empêche l’eau et l’humidité de détériorer le bois. En outre, elle peut le protéger contre les rayons ultraviolets lorsqu’elle est teintée. Un bois extérieur exposé aux intempéries est donc doublement protégé par une lasure.

Quelle lasure pour votre projet ?

Si vous souhaitez souligner les nervures de votre bois et affirmer son authenticité, songez à la lasure fluide solvantée. La lasure en gel solvantée est quant à elle plus compacte et se recommande pour sa facilité d’application. La lasure glycérophtalique est une lasure à huile utilisée en extérieur. Pour décorer du bois intérieur, utilisez la lasure déco acrylique.

A lire également :  Prix d'une maison en bois : quel budget prévoir ?

Pour travailler sur des surfaces relativement étendues, préférez des lasures solvantées. Vous pourrez les diluer avec du white spirit si vous souhaitez maximiser l’imprégnation du bois. Les lasures en phase aqueuse sont destinées aux petites surfaces. Elles sèchent plus rapidement, sans compter que vous pourrez facilement nettoyer vos pinceaux à l’eau après l’application. Elles sont plus écologiques que les lasures solvantées, même si elles présentent une résistance moindre aux UV.

La préparation du bois

Il est indispensable de préparer le bois avant de passer à l’étape de la lasure proprement dite. Commencez par vérifier que votre bois ne présente aucun trou ni fissure. S’il en existe, prenez la peine de les reboucher en utilisant de la pâte à bois, puis laissez sécher.

Si vous comptez lasurer un bois verni ou peint, vous devrez le décaper au préalable pour faire disparaître l’ancienne finition. S’il s’agit d’un bois neuf ou brut, poncez-le en utilisant un grain moyen 80. Nettoyez ensuite la surface du bois avec une brosse pour la débarrasser de toute poussière, puis effectuer un nettoyage à l’eau et laissez sécher.

Il est possible que vous souhaitiez lasurer un bois qui a déjà fait l’objet d’une lasure. Dans ce cas, comment le préparer ? Commencez par le poncer avec un grain fin 180. Brossez ensuite le bois avec une lessive dénuée d’ingrédients abrasifs pour faire partir les traces de l’ancienne lasure. Ensuite, vous pourrez dépoussiérer le bois et le rincer à l’eau, puis le laisser sécher.

L’application de la lasure sur le bois

Après avoir préparé votre bois, donnez un aspect uniforme à votre lasure en la mélangeant dans son pot. Il est déconseillé de lasurer du bois lorsqu’il fait trop chaud ou très froid. Dans le premier cas, la lasure colle au pinceau, et dans le second cas, elle sèche mal. Une température ambiante de 12 à 25 °C est préférable. L’application de la lasure se fait en trois étapes.

A lire également :  5 astuces naturelles pour se débarrasser des mouches

Application d’une première couche épaisse de lasure

Ne vous lancez pas franchement dès le premier coup de pinceau. Celui-ci doit être destiné à un essai sur une petite partie du bois. Ainsi, si la teinte ne vous satisfait pas, vous pourrez la corriger.

Si vous êtes satisfait, procédez à l’application de votre première couche de lasure. Celle-ci doit être relativement épaisse. Utilisez un pinceau plat et large et faites attention à bien suivre le sens du bois. Ensuite, laissez sécher pendant au moins 24 heures.

Application d’une deuxième couche de lasure sur le bois

24 heures après l’application de la première couche, vous pouvez réaliser une seconde couche. Cependant, avant de le faire, poncez légèrement la surface du bois en vous servant d’un grain fin 150. Cela permettra une bonne adhérence de la deuxième couche de lasure. Prenez ensuite la peine de dépoussiérer le bois, et appliquez enfin votre deuxième couche, en suivant toujours le sens du bois. Laissez également cette deuxième couche sécher pendant 24 h.

Application d’une troisième et dernière couche de lasure

L’application d’une troisième couche se recommande pour une protection optimale du bois, surtout s’il s’agit d’un bois jeune. Avant de réaliser cette troisième application, poncez une fois de plus avec un grain fin 150. Après avoir appliqué la troisième couche, laissez sécher pendant 48 heures.

Vous aurez ainsi achevé de lasurer votre bois. Deux ou trois années pourront s’écouler avant que vous songiez à renouveler l’opération.

Categories: Entretien