Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Dans certaines régions, l’eau courante est réputée pour être dure. Lorsque vous habitez dans ces zones, l’eau que vous utilisez est trop calcaire et vous observez un dépôt excessif de tartre. Elle est ainsi néfaste pour vos appareils électroménagers, vos canalisations et peut causer de nombreux autres désagréments. Pour lutter efficacement contre le calcaire dans l’eau, vous devez comprendre le fonctionnement des filtres. Nous vous donnons les informations nécessaires sur ces systèmes de traitement de l’eau.

Comment se forme le calcaire ?

Avant de s’assurer de l’efficacité des filtres anti-calcaire, il faut comprendre comment se forme le calcaire dans l’eau. Toute eau n’est pas naturellement calcaire. C’est le chemin qu’elle emprunte avant d’arriver à votre robinet qui détermine son taux de calcaire. En effet, l’eau voyage à travers de nombreuses régions et parfois pendant de longues années avant d’être utilisée chez vous. En France, par exemple, il existe plusieurs types de terrains, à savoir les terrains cristallins et les terrains composés de roches sédimentaires. Ces derniers sont ceux qui ont une incidence sur le taux de calcaire dans l’eau.

En effet, le calcaire est en lui-même une roche sédimentaire qui se forme par accumulation de débris de coquilles, essentiellement en milieu marin. Il s’agit d’ailleurs de la roche la plus courante en France. On la retrouve aussi bien sur les plateaux que dans les plaines et en montagne. Ainsi, lorsque l’eau effectue son voyage vers vos robinets, elle emmagasine sur les terrains qu’elle emprunte des matières dissoutes. Lorsqu’elle traverse de nombreuses zones calcaires, elle se charge en ions magnésium et calcium. On parle d’eau dure lorsque sa teneur en ions magnésium et calcium est élevée.

Les sols dits crayeux rendent en effet l’eau plus dure alors que les sols granites ou sableux la rendent plus douce. L’eau passe bien évidemment par des stations d’épuration avant d’être distribuée dans les habitations. Ces stations permettent de la rendre potable, mais n’éliminent pas ses qualités minérales naturelles. Ces dernières sont en effet essentielles pour le bien-être de notre organisme. Le calcaire fournit à notre corps 25 % de ses besoins en magnésium et en calcium.

A lire également :  5 étapes pour bien nettoyer un canapé en cuir

filtre anti-calcaire eau

Il aide également à éviter la dissolution des métaux des canalisations dans l’eau. La charge des oligo-minéraux (comme le magnésium et le calcium) et celle des minéraux restent donc inchangées. Le calcaire contenu dans l’eau a ainsi de nombreux bienfaits. Lorsque son taux est élevé, il peut cependant créer au quotidien de nombreux petits désagréments dans votre maison. Il peut notamment irriter le cuir chevelu et la peau, rendre les vêtements rêches, favoriser les dépôts de tartre sur les carrelages et les robinets, obstruer les canalisations, les pommeaux de douches et les mitigeurs…

Filtre anti-calcaire : quel fonctionnement ?

Comme l’indique son nom, le filtre anti-calcaire est un appareil spécialement conçu pour lutter contre le calcaire dans l’eau. Il est en général muni de 2 cuves et peut aussi s’acheter avec l’anti-calcaire séparé de celles-ci. Il s’agit en effet d’un dispositif de filtration qui permet d’agir sur le calcaire de l’eau et en supprimer les impuretés.

Les cartouches de filtration ont pour rôle de retenir les impuretés les plus grossières (sédiments) et peuvent même retenir certains polluants comme les pesticides, métaux lourds ou chlore en améliorant le goût de l’eau (charbon actif). Ensuite, il y a différentes méthodes et technologie pour empêcher le magnésium et le calcium de cristalliser pour former du tartre. L’eau que vous utilisez chez vous devient alors plus douce, même si elle reste dure à la base en conservant son caractère potable. Ces méthodes ne font pas baisser le Th de l’eau, contrairement à un adoucisseur à sel, et ne sont donc pas mesurables. On ne pourra que constater le résultat en veillant à bien se conformer aux indications du fabricant concernant le type d’appareil qu’il faut en général adapter au débit de l’eau (dimension des tuyaux).

Cet appareil filtre l’eau et neutralise la cristallisation des minéraux en calcaire. L’eau reste alors dure, mais le filtre empêche le dépôt de calcaire et la formation de tartre, par conséquent. Ce dispositif n’utilise pas non plus de sel régénérant. Il n’implique donc pas d’évacuation d’eau salée par les égouts.

Les différents types de filtres anti-tartre sont :

  • le filtre à catalyse (électrolyse de l’eau),
  • l’adoucisseur électrostatique,
  • l’anti-tartre magnétique,
  • le filtre électronique anti-calcaire,
  • le filtre à billes ou cristaux de polyphosphates (chimique).
A lire également :  Changer une poignée de fenêtre : comment faire ?

Le filtre à eau à base de polyphosphates ou silicophosphates est l’un des systèmes les plus courants pour lutter contre le calcaire dans l’eau. Il est composé d’une cartouche de filtration (sédiments) et d’une cartouche contenant des polyphosphates sous forme de cristaux ou de billes. Les polyphosphates vont former une enveloppe autours des ions de calcium et de magnésium, rendant plus difficile leur liaison ionique et par conséquent la formation du calcaire.

C’est une solution largement distribuée en grande surface de bricolage et le prix est des plus abordable. Néanmoins, il est important de comprendre que les minéraux ne sont plus assimilables avec ce procédé chimique ! Les polyphosphates sont aussi interdits en bio. Le taux de polyphosphates assimilable a été revu à la baisse par les organismes de contrôle de santé. On en trouve dans de plus en plus de produits industriels et la multiplicité d’ingestion de ce produit pourrait le rendre néfaste pour notre organisme (troubles digestifs, décalcification, troubles du comportement et hyper activité chez les enfants…). Il sera donc plus judicieux de choisir des systèmes plus naturels qui ne viennent pas modifier la composition chimique de l’eau.

L’installation est abordable pour un bricoleur et ne demandera pas de connaissances poussées en plomberie. Pour les moins téméraires, un plombier saura facilement s’en occuper pour des tarifs souvent abordables, tant ces systèmes sont faciles à mettre en place.

système de filtration de l'eau

Le cas de l’osmoseur inverse ou de la purification de l’eau

L’osmoseur inverse, ou purificateur d’eau, sont des systèmes qui ne servent pas à lutter contre le calcaire !

L’osmoseur permet de purifier et de dépolluer l’eau en la débarrassant des polluants (résidus plastiques, chlore, métaux lourds, pesticides, résidus médicamenteux…), il enlève aussi tous les minéraux. Les purificateurs d’eau ont le même objectif, tout en conservant les minéraux et oligo-éléments de l’eau. Ce sont souvent des appareils munis de plusieurs cuves et cartouches de filtration, les osmoseurs fonctionnent souvent à l’électricité, alors que les purificateurs n’en ont pas besoin.

Chaque étape de filtration permet de débarrasser l’eau de composants précis pour une purification renforcée. Le premier filtre à sédiments élimine l’essentiel de la rouille, du sable, des algues et des particules en suspension dans l’eau. L’eau passe ensuite par un filtre à charbon qui la débarrasse des composants chimiques et organiques comme les insecticides, les herbicides et les pesticides. Ensuite une filtration sur membrane retient les éléments les plus petits, une filtration d’environ 0,1 micron !

A lire également :  Comment enlever le calcaire à l'intérieur d'un chauffe-eau ?

La finesse de filtration de ces appareils ne permet pas d’obtenir un débit d’eau classique, utilisable pour rincer de la vaisselle au jet par exemple. Il faudra utiliser des robinets spécifiquement adaptés pour les utiliser et ils serviront uniquement pour remplir des casseroles, des carafes ou des verres d’eau. Cette eau sera formidable aussi pour le café, pour le rinçage des aliments et pour une utilisation en cuisine.

L’osmose inverse est une technologie qui a été développée par la NASA pour réutiliser les eaux usée en orbite ! C’est par la suite que certains se sont intéressés aux vertus de cette eau. Une cartouche de reminéralisation pour équilibrer le pH de l’eau et la reminéraliser est fortement conseillée.

Une eau osmosée n’est pas anodine, il est déconseillé de la boire quotidiennement si elle n’est pas reminéralisée. Elle doit être consommée sous forme de cure pour détoxiquer l’organisme, mais sur du long terme son effet “rinçant” pour le corps pourrait au contraire nuire à son bon fonctionnement. Ce système est souvent utilisé en laboratoire.

L’avantage de la purification par filtration sans osmose est de pas dénaturer la composition chimique de l’eau et de ne retenir que les polluants en conservant les minéraux et autres oligo-éléments. Un purificateur d’eau est plus simple à installer et à entretenir.

Toutes ces différentes étapes permettent de garantir une purification de plus de 99 % des éléments dissous dans l’eau. Pour un usage domestique, ce dispositif s’installe facilement, ne nécessite pas de travaux de plomberie complexes et s’entretient facilement.

Categories: Entretien