Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Vous voulez compléter votre outillage de soudure, ou êtes à la recherche d’un matériel dédié à la soudure d’étain ? Le poste à souder inverter est un indispensable. Il permet d’effectuer facilement des soudures sur différents matériaux : acier, carbone, fer forgé, fonte, inox.

Son fonctionnement repose sur un régulateur de tension qui convertit l’énergie électrique en courant alternatif. La tension de sortie tourne aux alentours des 20 à 240 V. La poste soudure inverter présente une fréquence primaire comprise entre 50 Hz à 20 000 – 100 000 Hz.

Le démarrage s’opère grâce à un interrupteur assurant une alimentation rapide (un millionième de seconde).

Mais quels sont ses avantages, et comment bien l’utiliser ?

Une facilité de prise en main

Un poste à souder inverter est bien plus facile à utiliser qu’un modèle classique. En effet, l’appareil peut fonctionner de manière continue. Le poids d’un poste à souder inverter se situe entre 3.5 à 8 kg contre 15 kg pour un modèle MMA classique. Si vous êtes souvent amené à vous déplacer, le choix d’un modèle inverter facilitera votre quotidien. De plus, il est moins encombrant.

Précis

Comme indiqué sur le site je-dois-reussir.com, un poste à soudure inverter fonctionne grâce à un dispositif à semi conducteur. Cette technologie garantit la précision des réglages notamment au niveau de l’intensité du courant. Sur un poste à souder traditionnel, la tension est loin d’être stable.

L’appareil fonctionne avec un courant alternatif ce qui explique le changement de fréquence et de tension. Une instabilité qui augmente la quantité d’éclaboussure. Le résultat manquera de raffinement.

Pour faire court, l’utilisation d’un poste à souder inverter vous fera gagner en précision. L’appareil bénéficie d’un dispositif antibrouillage évitant la variation de tension et de température.

Un bon rendement

Un poste soudure inverter offre un rendement de 80 à 90 % contre 50 % sur les modèles conventionnels. La différence se situe au niveau de la taille du transformateur. Plus il est grand, plus importante sera la perte d’énergie causée par la dissipation de la chaleur.

Malgré le fait que les composants d’un poste soudure inverter montent rapidement en température, ils bénéficient d’un excellent système de refroidissement. Ainsi, l’appareil ne risquera pas de surchauffer.

Une meilleure performance

Vu l’ampérage des postes soudure inverter proposés sur le marché (entre 35 à 132 A), la soudure devient moins contraignante. Si vous êtes amené à souder un métal mince, vous pourrez régler l’appareil à basse puissance sans pour autant perdre en maniabilité.

Comment utiliser un poste soudure inverter ?

Comme sur un poste à soudure traditionnel, un modèle inverter est équipé de deux câbles. La pince masse doit se fixer à la pièce à souder. Elle est reliée au pôle négatif de l’appareil. Le deuxième câble assure l’alimentation de la porte électrode. Il est relié au pôle positif. Au bout des câbles se trouve une prise connecteur.

  • Le branchement est facilité grâce aux ergots. N’hésitez pas à vérifier s’ils sont bien en place. Une fois l’installation terminée, procéder au réglage de l’intensité à 115 Ampères en vous servant de la molette de sélection.
  • Pour souder deux pièces, réalisez des points en partant du centre vers les bords. La température de fusion doit être inférieure à 3000 °C. Dans le cas contraire, le métal pourra se déformer.
  • Retirez les croutes en effectuant plusieurs petits coups de marteau. A l’aide d’une brosse métallique, brossez légèrement les points de soudure.

L’utilisation d’un poste soudure inverter convient à un projet de restauration ou un ouvrage métallique. Outre ses performances et sa maniabilité, cet appareil offre également un très bon rendement. Il se présente comme une alternative à un poste soudure classique.

Catégories : Bricolage