Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

L’échafaudage est une structure modulaire, démontable et temporaire au moyen de laquelle les travailleurs peuvent accéder à des lieux de travail situés à une hauteur généralement supérieure à celle d’une échelle et à l’extérieur. Des échafaudages ou des ascenseurs hydrauliques peuvent également être utilisés dans le même but.

Qu’est-ce qu’un échafaudage ?

Les échafaudages sont des structures temporaires destinées au soutien d’ouvrage, elles ont pour but de permettre le travail et l’accès à divers points d’un ouvrage en construction. Les échafaudages peuvent être horizontaux ou verticaux. Les échafaudages peuvent être soit montés sur des plates-formes, soit mobiles.

Une partie de la structure est amovible, l’échafaudage peut être démonté puis monté à nouveau sur un autre chantier. Certains échafaudages sont des “double-face”, ils ont une face qui donne sur l’intérieur du bâtiment et une autre sur le chantier.

Le terme “échafaudage” vient de l’ancien français “eschafaut”, à partir de l’occitan “escafaut” (“scaleface”) qui dérive de l’ancien bas français (XIe siècle) “eschafaut” renvoyant à un suffixe germanique “falz” signifiant « incliné », « penché ». Dans le français moderne, échafaudage désigne à la fois le “ouvrage”, et les échelles utilisées pour l’atteindre.

Quel est le prix d’une location d’échafaudage ?

Les échafaudages sont montés par les travailleurs eux-mêmes ou par des entreprises spécialisées. Les échafaudages ne doivent être montés ou modifiés que sous la supervision d’un professionnel spécialisé. Cette même personne pourra nous conseiller sur le type d’échafaudage nécessaire à nos travaux.

En moyenne, le prix de la location d’un échafaudage européen pour une façade de 250 m2 est de 40 € par jour.

A lire également :  Une expertise précise pour la construction des bâtiments à La Réunion

Vaut-il mieux louer ou acheter un échafaudage ?

Dans la plupart des cas, la location est moins onéreuse que l’achat. On peut louer n’importe quel type d’échafaudage, mais il faut bien sûr contrôler à l’avance le matériel que l’on va réceptionner : largeur de la plate-forme, épaisseur des planchers, dimensions globales, équipements spéciaux… il faut s’assurer qu’il s’agit bien du type d’échafaudage dont on a besoin.

Le fait de louer un échafaudage permet aussi d’éviter les aléas. Par exemple, si on vient à découvrir qu’un accessoire manque avant le retrait du matériel, il suffit de contacter l’entreprise loueuse et de demander quelle solution peut être envisagée.

La location d’un échafaudage est une alternative qui convient en particulier quand les besoins sont ponctuels, que l’on n’a pas à répétition des travaux de hauteur ou que l’on ne possède pas la place pour stocker un échafaudage. Enfin, on peut louer des équipements spéciaux, ce qui peut être pratique.

Choisir un échafaudage à louer

En général, les échafaudages doivent être modulaires et démontables, ainsi que légers et résistants. La surface métallique doit être rugueuse et antidérapante, notamment sur les plates-formes, pour éviter que les travailleurs ne glissent et ne tombent. Il s’agit normalement de structures fixes, mais elles peuvent être équipées de roues pour faciliter leur déplacement.

Les dimensions d’un échafaudage dépendent du matériau dont il est constitué et du travail pour lequel il doit être utilisé. Dans chaque cas, ces mesures doivent être approuvées et les monteurs doivent les vérifier lors de l’installation de l’échafaudage.

La largeur de l’échafaudage doit être de 60 cm, bien qu’elle soit normalement divisée en deux planches ou en planches de 30 cm chacune. S’il s’agit de planches de bois, elles doivent avoir une épaisseur minimale de 4 cm.

Les différents types d’échafaudages

Les échafaudages peuvent être classés en fonction de différents paramètres : le matériau dont ils sont constitués, leur caractère mobile ou non et leur mode d’assemblage. Actuellement, la classification la plus courante est celle qui fait référence à leur structure. Selon cela, les échafaudages peuvent être :

A lire également :  À quoi sert l'isolant biosourcé dans la construction ?

Echafaudage fixe

Un échafaudage fixe sert notamment à l’assemblage, au montage, à la réparation ou encore au démontage de bâtiments, d’ouvrages et d’installations industrielles. Il peut aussi servir à accéder aux façades des immeubles pour les travaux de rénovation ou de peinture. Il assure enfin le déplacement d’ouvriers pour des travaux dangereux tels que les échafaudages, dans l’industrie ou encore dans le BTP.

Echafaudage télescopique

Un échafaudage télescopique est un ensemble de tubes et d’assemblages qui s’ajustent les uns aux autres afin de former un tube continu. Lorsque l’échafaudage n’est pas en mode montée, il prend la forme d’un cube compact et peut être facilement déplacé puisque le poids est réparti sur les tubes qui sont reliés entre eux. Cette structure permet d’avoir un échafaudage ajustable, solide et résistant.

Echafaudage tubulaire

Constitués de tubes métalliques creux en acier ou en aluminium et de connecteurs, ils sont les plus utilisés, car ils permettent de varier les espaces.

Des planches de bois ou des plaques de métal sont placées sur la structure métallique afin que les ouvriers puissent travailler et marcher dessus. Ils disposent d’échelles télescopiques pour accéder aux différentes hauteurs, et constituent la meilleure solution pour les façades irrégulières.

Echafaudages cadres

Pour les façades droites, ils sont constitués de cadres ou de cadres plats reliés par des traverses ou des longerons.

Echafaudages multidirectionnels

Ils disposent d’un système d’assemblage des pièces très simple qui ne nécessite pas de clés spéciales, et la manière d’assembler et de connecter les différentes pièces est très polyvalente.

Ces échafaudages sont très confortables et peuvent être utilisés dans tous les types de façades. Leur plus grand avantage est leur rapidité et leur facilité d’installation.

A lire également :  Pourquoi faire construire sa maison individuelle en 2022 ?

Aujourd’hui, on utilise souvent ce que l’on appelle “l’échafaudage européen”, qui, dans le jargon de la construction, est l’échafaudage le plus récent doté du label de qualité de la Communauté européenne.

Plates-formes de levage

Il ne s’agit pas d’échafaudages à proprement parler, mais de plates-formes motorisées qui sont fixées à une structure posée au sol au moyen d’un système articulé : ciseau, bras télescopique, etc.

Ils peuvent être électriques ou à carburant. Ils sont beaucoup plus confortables que les échafaudages car ils ne nécessitent pas de montage et peuvent être commandés depuis la barge pour la déplacer.

Coût d’une location d’échafaudage à la journée

Il est normal de louer un échafaudage lorsque l’on va effectuer un travail. Les échafaudages ne sont généralement loués que pour des travaux extérieurs, car dans une maison normale, la plupart des travaux effectués à l’intérieur peuvent être réalisés à l’aide d’une échelle.

La location d’un échafaudage tubulaire est d’environ 30 € par jour et un échafaudage européen coûte environ 40 € par jour. La location d’un échafaudage à cadre coûte environ 90 € par jour. Le montage coûte environ 8 à 10 € par m2.

Une plate-forme élévatrice pour une ou deux personnes peut être louée à partir de 75 € par jour.

Catégories : Construction