Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Envie de réaliser des travaux dans votre logement ? Peu importe votre projet de rénovation, deux choix s’offrent à vous pour le financer : utiliser de l’argent que vous avez mis de côté ou opter pour un crédit.

Les organismes prêteurs sont de plus en plus nombreux et il est désormais possible de financer n’importe quel projet personnel. Toutefois, avant de souscrire un crédit, il est important de se renseigner sur le sujet.

Prêt travaux : de quoi s’agit-il ?

Par définition, le « prêt travaux » est une somme d’argent qui est mise à la disposition de l’emprunteur par une banque ou un établissement de crédit afin de vous aider à réaliser vos projets de rénovation.

S’il est vrai que le terme « crédit travaux » permet de désigner un type de financement particulier, il est important de savoir qu’il existe en réalité plusieurs types de prêts qui peuvent être utilisés pour financer des travaux.

Le prêt affecté

Lorsqu’il s’agit de financer un projet de rénovation d’appartement ou de maison, le prêt affecté est la première solution proposée par les banques. Il s’agit d’un crédit à la consommation dont le montant ne peut être utilisé que pour la réalisation des travaux.

Pour s’assurer que l’obligation est respectée, la banque peut vous demander les devis et les factures de l’entreprise à laquelle vous avez fait appel pour les travaux. Dans la plupart des cas, c’est la banque qui transfère elle-même les fonds empruntés à l’entreprise qui s’occupe des travaux.

Le prêt personnel

Contrairement au crédit affecté, le prêt personnel permet au bénéficiaire du financement de dépenser l’argent comme bon lui semble. Il s’agit également d’un crédit à la consommation, mais l’avantage de ce type de prêt vient du fait qu’il est très flexible.

A lire également :  Comment sécuriser vos objets à la maison ?

Puisque le bénéficiaire peut utiliser le financement comme il le souhaite, ce type de prêt est principalement recommandé lorsque vous envisagez d’entreprendre vos travaux vous-même.

Le prêt immobilier

Le crédit immobilier est généralement utilisé afin de financer l’acquisition d’un logement. Toutefois, peu de gens savent qu’il est possible d’obtenir un prêt immobilier pour financer ses travaux de rénovation.

Dans ce cas, sachez que la banque demande de garantir le prêt immobilier par une caution, une hypothèque ou un privilège de prêteur de denier. Il est important de savoir que ce type de crédit est conseillé dans le cas où vous souhaiteriez emprunter une somme d’argent conséquente dont vous désirez étaler les remboursements sur une longue durée.

Quel prêt faut-il choisir pour financer ses travaux ?

Il est important de savoir que le choix de votre crédit dépend avant toute chose de la nature et du montant des travaux. Lorsque le montant des travaux est inférieur à 75 000 euros, il est recommandé d’opter pour un prêt personnel ou un prêt affecté. S’il est vrai que le prêt affecté est un peu plus contraignant que le prêt personnel, le crédit affecté est toutefois un peu plus sécurisant. En effet, en cas d’annulation ou de non-conformité des travaux, le prêt affecté peut être résilié.

Tout ce que vous avez à faire est de fournir quelques pièces, et le crédit est débloqué rapidement. En optant pour un organisme de micro credit en ligne, il est même possible de réaliser l’intégralité de la procédure en ligne et d’obtenir une réponse dans les 24 heures mais les montants d’emprunt sont moins importants.

A lire également :  Télétravail : le succès des résidences secondaires

Si le montant de vos travaux dépasse 75 000 euros, sachez que le crédit immobilier devient votre seule option. En effet, il est important de savoir qu’à partir de ce montant, la loi interdit aux établissements de crédit de proposer des prêts à la consommation.

S’il est vrai que le crédit immobilier permet de débloquer des sommes très importantes, ce type de crédit est également plus difficile à obtenir. Les exigences des banques sont beaucoup plus strictes et les délais sont bien plus longs.

Catégories : Immobilier