Le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) est un régime fiscal avantageux pour les particuliers qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif meublé. Il permet aux investisseurs de bénéficier d’une fiscalité plus favorable que celles applicables aux revenus classiques. Néanmoins, ce statut implique de nombreuses démarches et obligations. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le statut LMNP, ses implications, ses obligations, mais également les avantages qu’il pourrait apporter à votre patrimoine immobilier.

Comprendre le statut LMNP et ses implications

Le statut LMNP ou statut de Loueur en Meublé Non Professionnel est un régime fiscal très intéressant pour les propriétaires de biens immobiliers meublés. Il leur permet de percevoir des revenus locatifs, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux spécifiques.

Il est aussi indispensable que vos revenus locatifs ne dépassent pas le montant des autres recettes d’activité du foyer fiscal. De même, tous les logements proposés doivent répondre aux critères indiqués par la loi Alur en France. Le propriétaire de logements est également tenu de remplir certaines formalités administratives, il doit en effet :

  • choisir et proposer un ou plusieurs logements en location,
  • procéder à une inscription auprès d’un Centre de Formalité des Entreprises dans les 15 jours suivant le début de mise en location du ou des biens,
  • déclarer du LMNP en déclarant son bien sur le site du Guichet Unique,
  • procéder à une déclaration de vos recettes locatives.
A lire également :  Crédit immobilier : pouvez-vous vous passer d'assurance ?

Dès que ces conditions sont remplies, vous obtenez le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel.

Appartement location meublée LMNP obligation

Les obligations fiscales du statut LMNP

Lorsque vous devenez Loueur en Meublé Non Professionnel, les revenus que vous percevez sur vos locations entrent automatiquement dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (ou BIC). Désormais, vos obligations sur le plan fiscal varient en fonction du régime fiscal que vous avez choisi.

Le régime micro-BIC en LMNP

Le régime micro-BIC est forfaitaire. Il s’applique à vos revenus locatifs sans vous offrir la possibilité de déduire les charges que vous avez supportées en tant que bailleur, pour l’exploitation de votre bien immobilier. Sous ce régime, vous devez reporter le montant total de vos revenus locatifs dans le formulaire n° 2042 C-PRO. Cela se fera dans la rubrique « Professions non salariées » et dans la sous-rubrique « Revenus des locations meublées non professionnelles ». L’abattement qui vous est dû est automatiquement calculé par le fisc.

Le régime réel d’imposition

Ce régime concerne automatiquement les propriétaires dont le seuil de revenus dépasse 72 200 €, mais peut aussi être activé à la demande. Il se décline en régime réel normal et en régime réel simplifié. Il permet de déduire l’amortissement du bien immobilier ainsi que la plupart des charges (frais de gestion, honoraires, travaux, intérêts d’emprunt, assurances, etc.). Le régime réel d’imposition impose de tenir une comptabilité, de respecter les démarches (obtention d’un numéro de SIREN) et de déclarer ses revenus locatifs.

Les avantages du statut LMNP pour votre patrimoine immobilier

Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel est un régime fiscal qui offre de nombreux avantages.

A lire également :  AL’in Logement : tout savoir sur cette plateforme d’aide au logement

Un service très rentable

La rentabilité d’un logement meublé est très intéressante. Même si le prix d’achat est plus élevé que pour les logements ordinaires, le propriétaire perçoit toujours des loyers conséquents. D’ailleurs, le ratio entre le coût d’acquisition et les loyers à percevoir à chaque fin de mois est très avantageux.

Une imposition plus intéressante

Le statut LMNP permet à un investisseur de devenir propriétaire de biens immobiliers et de générer des revenus importants qui sont majoritairement exonérés d’impôts, notamment grâce au choix du régime fiscal du régime réel simplifié.

Une gestion locative simplifiée

Lorsqu’un bien est loué en LMNP, il fait l’objet d’une gestion locative. Avec le statut LMNP, vous avez la possibilité de déléguer cette gestion à un prestataire extérieur. Ce prestataire vous aide à réaliser plus de bénéfices, vous accompagne dans la recherche de locataires et assure le versement des loyers chaque mois. Cette délégation prend la forme d’un contrat dont les conditions sont fixées par le propriétaire et le gestionnaire choisi. En cas de déclaration au régime réel simplifié, ces frais peuvent également être déduits.

Categories: Immobilier