Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Les chantiers participatifs sont des chantiers de construction, où ce sont des bénévoles qui vont aider à construire. Généralement, ce sont des constructions faites avec des matériaux écologiques, pour un habitat dit alternatif.

Cela peut consister en des maisons en bois, ou aussi avec des isolations de paille, voire des enduits à la chaux et en terre.

Quel est le fonctionnement du chantier participatif ?

Les chantiers participatifs sont, comme nous venons de le dire, des chantiers d’auto-construction ou de rénovation écologiques. C’est un concept qui n’a pas vu le jour qu’en France, mais dans le monde entier, et il connaît, depuis ces dernières années, un engouement. Tout le monde se met à l’écologie, et construire une maison avec l’aide de bénévoles, c’est bien avantageux.

L’autre nom du chantier participatif est le chantier solidaire. S’il n’y a pas de salaire pour les personnes venues aider, elles bénéficieront de connaissances dans le domaine, et pourront même faire eux-mêmes un chantier participatif, auquel se joindra la personne qui a été aidée. Cela peut fonctionner comme : aide-moi et je t’aiderai. Le repas est cependant compté.

Le chantier participatif permet la venue de bénévoles professionnels, ou amateurs. Ils prendront part aux techniques alternatives utilisées pour la construction de la maison avec des matériaux totalement écologiques, comme la paille.

L’avantage premier de l’auto-construction participatif est de faire beaucoup d’économies, mais aussi de créer de nouveaux liens, et de renforcer les relations humaines. Puis en second, de privilégier l’écologie dans la construction des habitats.

Comment faut-il mettre en place un chantier participatif ?

Un chantier participatif ne se met pas en place à la va-vite, tout cela va être une question d’organisation.

Voici une liste non-exhaustive des conditions d’accueil des bénévoles sur votre chantier participatif :

  • Il faudra d’abord que vous clarifiez vos motivations ;
  • Vous définirez ensuite les conditions d’accueil ;
  • Être toujours disponible pour les participants et savoir communiquer ;
  • Savoir anticiper sur “qui va faire quoi” ;
  • Sécurisez le chantier, car vous protégerez ainsi les bénévoles ;
  • Soyez bien organisé et encadrez tout le monde ;
  • Souscrivez à une assurance.

En résumé, soyez honnêtes avec vous-même, mais aussi avec ceux qui sont venus vous aider, dites leur : pourquoi ils sont venus. Il est essentiel également d’instaurer des règles de vie afin que l’entente soit au rendez vous et que le travail soit convivial. Parlez au téléphone avec chacun d’eux, afin de mieux consolider l’engagement du bénévole, et fixez des dates.

N’hésitez pas à discuter avec le groupe de bénévoles, il est bon de s’entourer, pour partager et pour qu’ils vous épaulent en cas de découragement de votre part.

Pour le chantier, préparez vos achats à l’avance et le nombre de bénévoles que vous pourrez accueillir. Il en est de même pour les tâches à distribuer, et qui il faudra encadrer, comme les débutants.

Pour la sécurité, il faudra faire des échafaudages sécurisés, mais aussi des garde-corps, et des outils bien appropriés. Ne donnez pas d’outils dangereux à des bénévoles qui ne seraient pas à l’aise avec. L’organisation et l’encadrement sont très importants.

Quelle est la différence entre un chantier participatif ponctuel et ouvert ?

Il existe deux types de chantier participatif qui sont le chantier participatif ponctuel et ouvert.

Le premier va consister en un chantier qui sera défini dans un temps bien précis, par exemple de 1 journée à 15 jours. Ce chantier peut avancer un travail aussi bien défini, comme des cloisons, la pose de bottes en paille, etc. Il va alors constituer une étape d’un projet distinct, vous pourrez ainsi accueillir plusieurs travailleurs bénévoles en quelques jours.

Quant au chantier participatif ouvert, les bénévoles seront accueillis en fonction, non seulement des demandes, mais aussi selon l’état d’avancement. Les bénévoles seront là, dans ce cas, sans aucune obligation d’accueil. Ce sont des chantiers qui accueillent juste 2 à 3 personnes en même temps.

Mais, ce qu’il faut retenir, c’est que ces deux types de chantiers offrent de nombreux avantages.

Catégories : Habitat écologique