Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Vous recherchez une seconde source de chauffage plus écologique ? Le poêle à bois est l’équipement qu’il vous faut. Parmi les nombreux modèles disponibles, ENCD vous donne cinq conseils pour un choix judicieux.

Le rendement du poêle à bois

Le rendement est un critère qui détermine la qualité d’un poêle en bois. Il représente en réalité le ratio entre la quantité d’énergie produite par l’accessoire et celle consommée. Un poêle à rendement conséquent traduit que la perte entre l’énergie produite et celle utilisée par l’équipement est faible. Un poêle en bois qui a un rendement de 85 % représente un excellent équipement.

Le rendement de votre poêle en bois dépend aussi du combustible utilisé. En effet, certains modèles sont moins performants que d’autres. Les poêles à bûches, turbo, à postcombustion et de masse ont des rendements variant entre 40 et 80 %. Les modèles à bois granulés et raccordés au chauffage central offrent quant à eux des rendements supérieurs à 85 %. Aucun poêle n’offre cependant un rendement de 100 %.

La puissance de votre poêle en bois

En dehors du rendement, vous pouvez vérifier la puissance de votre équipement avant de le choisir. Cette dernière dépend entre autres du volume de la pièce où vous utiliserez l’accessoire. En réalité, pour chauffer efficacement, un poêle en bois doit fonctionner à plein régime. Plus votre intérieur est spacieux, plus vous avez besoin d’un poêle très puissant. Il est le plus souvent recommandé d’appliquer 0,1 kW par m² et 0,04 kW par m³.

A lire également :  Qu'est-ce qu'une cuisine américaine et comment l'aménager ?

Dans un espace de 110 m² par exemple, vous pouvez ainsi opter pour un poêle en bois de 11 kW. Dans un studio par contre, évitez les grands poêles qui risquent de fonctionner au ralenti en deçà de leur potentiel. Cela engendrerait en plus une consommation accrue et votre conduit va s’encrasser.

Le modèle de votre équipement

Les poêles en bois existent en plusieurs modèles. Vous aurez le choix entre les modèles à bûches ou à granules. Classiques, les poêles à bûches sont parmi les plus anciens, mais présentent aujourd’hui un design esthétique et contemporain. S’adaptant à tous les décors, ils sont le compromis parfait entre économie et énergie.

Les poêles à granules ou à pellets se distinguent quant à eux par leur capacité à automatiser leur approvisionnement et l’allumage. Ils offrent aussi des rendements très importants allant jusqu’à 94 %. En termes d’autonomie, ce chauffage peut travailler pendant 48 heures.

À ces deux grandes catégories de poêles s’ajoutent des modèles qui varient selon la constitution. Dans ce sens, nous avons des poêles à bois classiques, à double combustion, scandinaves, en faïence ou à accumulation.

conseils pour choix de poele a bois

La couleur et le mode de combustion

Autrefois toujours noirs, les poêles en bois ont connu ces dernières années de grandes avancées en matière de coloris. Il existe en effet une gamme variée de couleurs, designs et motifs de ces équipements. Vous aurez le choix entre des poêles en bois blanc, rouge, bleu, jaune, vert, etc. Choisissez ainsi un modèle dont la couleur s’harmonise avec la décoration de votre intérieur.

A lire également :  Pourquoi les carreaux et les pièces en céramique se décollent-ils ?

Prenez aussi en compte le mode de combustion de votre équipement. Il est bon d’avoir un poêle à bois qui fonctionne très rapidement, notamment si vous disposez d’un grand espace à chauffer.

Le conduit de fumée certifié

Pour choisir votre poêle en bois, vous pouvez tenir compte de la certification du conduit de fumée. Il s’agit notamment de l’Eurovent Certita Certification. C’est un label d’efficacité énergétique qui garantit une bonne qualité d’air et de ventilation. À cette certification peut aussi s’ajouter le label Flamme Verte.