Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Métier à part entière chez les uns, vraie passion chez les autres, le tournage sur bois fait de plus en plus de passionnés. Au-delà des gestes techniques, c’est un véritable art qui se pratique depuis la nuit des temps. Si vous êtes curieux ou si vous souhaitez vous initier à cette activité passionnante, vous vous posez sûrement plusieurs questions. Quelle est l’histoire du tournage sur bois ? Quels sont les outils utilisés pour cet usinage ? Quelles sont les mesures de sécurité à adopter pour pratiquer sainement son tournage ?

Qu’est-ce que le tournage sur bois ?

Le travail du tournage sur bois ne date pas d’hier. Nos ancêtres ont en effet trouvé très tôt le moyen de travailler toujours plus finement le bois. Concrètement, il s’agit d’une méthode de travail sur le bois utilisée pour créer des objets de révolution. Cette méthode nécessite l’utilisation d’un tour à bois ainsi que des outils de coupe, et permet de réaliser de nombreuses formes aussi bien simples que complexes. Citons par exemple des bols, des vases, des bougeoirs, des pieds de table, des plans de travail, certains instruments à vent comme la flûte ou la clarinette…

Le tour à bois est l’élément central de cette activité. L’anatomie générale d’un tour à bois est constituée :

  • d’une poupée fixe, immobile, qui accueille des éléments de la machine comme le moteur ou les poulies,
  • d’une pointe, sur laquelle on fixe la pièce de bois à travailler,
  • du nez de broche, fixé sur le moteur,
  • d’une poupée mobile ou contre-pointe qui coulisse pour s’adapter à la pièce de bois,
  • du banc, sur lequel coulisse la poupée mobile,
  • du moteur électrique.
A lire également :  L'aluminium dans 3 parties de votre maison

Il y a deux types de tours à bois : le tour à bois d’établi, petit et relativement léger, et le tour à bois d’atelier, plus souvent destiné à des fins professionnelles.

Ainsi, le premier modèle est parfait pour les débutants et de façon ponctuelle pour un professionnel. Le second modèle, plus grand et plus robuste, est adapté à un usage professionnel. Plusieurs professionnels comme ceux de France Tournage proposent une grande variété tours à bois adaptés à vos besoins et votre budget.

objets tournage bois

Histoire du tournage sur bois

Les origines du tournage sur bois remontent aux environs de 1300 av. J.-C en Égypte. Les Égyptiens avaient mis au point un tour à deux personnes : pendant qu’une personne faisait tourner le bois à l’aide d’une corde, une autre usinait le bois à l’aide d’un outil. Les Romains avaient également conçu un outil similaire à celui des Égyptiens puis perfectionné par la suite en y ajoutant un arc, dont la corde faisait tourner la pièce à réaliser.

Au Moyen-âge, la pédale a remplacé la rotation manuelle, ce qui permit de libérer les deux mains de l’artisan. Pendant la révolution industrielle, le tour à bois a été motorisé : ce moteur électrique augmenta la vitesse, et par conséquent la qualité des pièces.

De nos jours, le tournage sur bois industriel est réalisé par des machines automatiques ou à commande numérique, qui offrent une reproductibilité et une capacité de production propres à la production de série. Outre la production industrielle appelée tournerie, des amateurs réalisent aussi cette activité de manière artisanale en utilisant des tours manuels.

A lire également :  Quel prix pour des stores de véranda ?

Les outils de tournage sur bois

Les outils de tournage sont principalement fabriqués en acier. Cela peut être de l’acier dit « au carbone », de l’acier rapide HHS (High Speed Steel), ou encore des carbures métalliques. L’acier au carbone a de bonnes propriétés de coupe, mais nécessite un affûtage plus fréquent que l’acier rapide, car il est moins résistant à l’usure. Les outils en carbure ont une résistance élevée à l’usure, mais une qualité de coupe médiocre. La qualité de coupe étant primordiale dans la réalisation de pièces tournées, les aciers rapides sont les plus couramment utilisés.

Selon le sens de la fibre du bois et le sens du traitement, différents outils entrent en jeu. Il en existe une multitude, mais les principaux utilisés sont :

  • la gouge à dégrossir,
  • la gouge à profiler destinée au tournage externe,
  • la gouge à creuser,
  • la plane destinée au tournage externe de finition,
  • le bédane pour creuser les gorges,
  • le racloir, spécialement conçu pour les finitions des pièces creuses,
  • le grain d’orge pour les saignées profondes et le tronçonnage,
  • la gouge à anneau pour creuser…

L’utilisation de ces outils avec le tour à bois nécessite de prendre les mesures de sécurité obligatoires afin d’empêcher les accidents.

Les mesures de sécurité pour le tournage sur bois

Pendant le tournage sur bois, le port des équipements de protection individuelle (EPI) est important. Le tour porte bien son nom, c’est une machine tournante. Ne portez donc pas de vêtements amples, d’écharpe, de cravate ou de bijoux pendant son utilisation. Veillez aussi à attacher vos cheveux longs derrière la tête. Les copeaux de bois générés pendant l’usinage doivent être enlevés régulièrement, manuellement ou par aspiration.

A lire également :  Les avantages des portes de garage haut de gamme Fermital

Une protection oculaire est obligatoire. Il y a plusieurs façons de se protéger, comme les lunettes ou un écran facial. Un équipement respiratoire est aussi nécessaire surtout pendant les phases de ponçage. On peut utiliser à cet effet un masque jetable, avec cartouche filtrante ou un masque complet avec visière, filtre et alimentation en air filtré. Certains types de bois sont nocifs, la prévention est donc très importante. Il faut donc envisager une ventilation avec filtrage de l’atelier de tournage. Aussi, bien que le tour soit une machine plus ou moins silencieuse, une protection auditive peut parfois s’avérer nécessaire.

Le tournage du bois est une activité très ancienne qui ne cesse de se moderniser avec le temps. Qu’il soit pratiqué par un amateur ou un professionnel, il est d’une grande importance dans la vie de tous les jours. Il sert en effet à fabriquer plusieurs objets utiles au quotidien : bougeoirs, vases, pieds de table, pièces de mobilier… Si vous vous y intéressez, prenez le temps d’approfondir vos recherches sur le sujet et de vous équiper convenablement.

Catégories : Menuiseries