Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

L’isolation est très importante lors d’une construction ou la rénovation d’un bâtiment ou d’une maison. C’est pour cela que l’on dispose d’une multitude d’isolants sous toutes leurs formes.

L’isolant mince ou isolant thermo-réflecteur, fait partie des matériaux utilisés lors d’une isolation.

Mais on vous dit tout dans cet article.

En quoi consiste l’isolant thermo-réflecteur ?

L’isolant thermo-réflecteur ou mince est un isolant léger, qui n’est pas très épais, en effet son épaisseur peut varier de quelques millimètres à quelques centimètres, ce qui est peu par rapport aux autres isolants connus dans le monde de la construction.

L’isolant thermo-réflecteur est constitué de plusieurs couches d’aluminium qui sont assemblées, mais au milieu on trouvera des couches d’autres produits, comme la ouate, mais aussi de la mousse, ou du feutre. C’est un isolant multicouche.

Le rôle de cet isolant est d’agir comme réflecteur. En résumé, les couches vont renvoyer le rayonnement thermique. D’où son nom d’isolant réflecteur. Cependant cet isolant ne peut pas être utilisé pour tout, il le sera pour :

  • Les combles ;
  • La toiture ;
  • Le sol ;
  • Les murs.

Néanmoins, il a des avantages et des inconvénients que l’on verra dans un moment.

Les isolants thermo-réflecteurs sont-ils efficaces ?

La performance des isolants thermo-réflecteurs fait grand débat, certains les acclament d’autres les dénigrent.

Il faut savoir que la résistance thermique est au minimum de 6 m².K/W en ce qui concerne les rampants.

Hors l’isolant mince de 2 cm ne dépasse pas 2m².K/W. Beaucoup disent que l’isolant thermo-réflecteur peut servir de complément d’isolation, et non pas d’isolation elle-même.

Il joue surtout un rôle de pare-vapeur, c’est pour cela que l’isolant mince est toujours posé du côté intérieur, soit le côté chaud. Si l’isolant n’est pas posé du bon côté il faudra s’attendre à des problèmes de condensations assez importants, ce qui pourrait causer une dégradation à long terme de la charpente et des isolants. Il faudra s’assurer également que l’autre isolant utilisé, comme la laine de verre n’a pas de pare-vapeur, si on pose l’isolant mince en complément.

Il est préférable donc d’utiliser l’isolant thermo-réflecteur en complément d’un autre isolant, car celui-ci ne sera pas efficace utilisé seul.

Comment poser l’isolant thermo-réflecteur ?

Il est très facile de poser un isolant thermo-réflecteur car il est mince est très léger, vous aurez juste besoin d’un cutter pour pouvoir découper selon vos besoins, amis aussi d’une agrafeuse de 12 à 20 mm.

Vous devrez tendre au maximum l’isolant afin d’éviter qu’il y ait des entrées d’air, et cela dans les différents points, comme par exemple, la jonction Vous devrez ensuite agrafer correctement et directement sur la charpente si vous effectuez la pose sur une toiture, que ce soit de manière verticale, ou bien horizontale.

Une lame d’air de 20 mm de chaque côté devra être respectée, le recouvrement quand à lui sera réalisé sur 50 à 100 mm. Vous pourrez recouvrir les onctions, à l’aide d’un ruban adhésif et vous pourrez aussi bloquer l’isolant avec un liteau pour accentuer l’étanchéité.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’isolant thermo-réflecteur ?

Commençons tout d’abord par les avantages :

  • Résiste à l’humidité et aux rongeurs ;
  • La pose est rapide ;
  • Convient aux rénovations de maisons ;
  • Résiste au feu ;
  • N’émet pas de particules dans l’air ;
  • Va améliorer le confort thermique de votre habitation.

Quand aux inconvénients nous pourrons citer :

  • Il coûte cher ;
  • Va exiger une technicité de professionnel ;
  • N’est pas performant comme les autres isolants, surtout l’hiver ;
  • N’est pas éligible aux aides de la Prime Energie ou à la TVA avec taux réduit ;
  • Ne répond pas aux exigences de la RT 2012 (réglementation thermique).

Vous l’aurez compris, l’isolant thermo-réflecteur ne peut pas être utilisé seul, mais en complément d’un autre isolant traditionnel comme le polyuréthane.

Cependant lorsqu’il est utilisé avec un autre isolant, il va permettre d’accroître les performances thermiques de ce dernier.

Catégories : Habitat écologique