Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Les zones urbaines sont exposées à la multiplicité croissante des nuisibles. Vivre dans ces régions exige de connaître les risques impliqués pour pouvoir se prémunir contre les dommages occasionnés par ces parasites. Les infestations les plus récurrentes auxquelles vous pouvez être confronté sont celles de punaises de lit, de rongeurs, de cafards, de fourmis, de guêpes et frelons. Pour y remédier, des solutions existent.

Les cas d’infestation de punaises de lit augmentent

De son nom scientifique Cimex lectularius, la punaise de lit est un insecte hématophage sans ailes. D’une couleur brun beige, elle opère la nuit pour s’abreuver du sang humain des habitants ou de celui des animaux durant leur sommeil. Comme cela est expliqué par une entreprise spécialisée dans le traitement des punaises de lit à Lyon, la particularité de ces nuisibles est qu’ils peuvent vivre sans se nourrir pendant près de 18 mois. Ce facteur favorise sa prolifération aux quatre coins d’une ville peuplée.

La propagation des punaises dans les grandes villes résulte également des voyages au cours desquels ces nuisibles sont transportés d’un endroit à un autre par les meubles, vêtements d’occasion, sacs, valises…. Selon une étude du ministère de la Santé, plus de 70 000 consultations médicales sont dues aux punaises chaque année. Les conséquences de ces parasites peuvent en effet être dévastatrices si vous n’y prenez pas garde : lésions cutanées, détérioration de la santé psychologique et insomnie. Pour éviter ces dégâts, vous devez prendre les précautions idoines dès que vous apercevez des boutons sur votre corps ou des taches noires sur vos accessoires de literie.

Si des solutions simples comme passer l’aspirateur ou nettoyer vos vêtements peuvent vous aider à lutter contre ces nuisibles, vous devez vous adresser à un spécialiste en désinsectisation lorsque l’infestation est importante. Les personnes dont le logement est infesté doivent contacter une société spécialisée en traitement des punaises de lit pour se débarrasser de ces parasites. Les professionnels réalisent un diagnostic approfondi de l’infestation de l’habitation par les punaises afin d’appliquer le traitement curatif adéquat. Vous pouvez également bénéficier d’un traitement préventif de ces experts pour prévenir les infestations de punaise de lit.

A lire également :  6 idées pour avoir une maison parfumée, de manière 100% naturelle

entreprise traitement punaises de lit à Lyon

Les rats et les souris envahissent les villes

Les rongeurs ont fait des zones urbaines leurs emplacements privilégiés depuis plus de 20 ans. À Paris par exemple, on compte près de 5 millions de rats et souris, soit le double des habitants de la capitale. Cela est sans surprise puisqu’un couple de rongeurs peut engendrer une descendance de 5 000 rats et souris chaque année, ce qui en fait un véritable problème dans les grandes villes. Les rongeurs les plus fréquents sont le rat brun d’égout ou surmulot, le rat noir et la souris grise. Dans les parcs, métros et places publiques, les rongeurs circulent à la recherche de nourriture. Leurs endroits préférés sont les restaurants, boulangeries, magasins d’aliments et les logements personnels. Diverses causes expliquent leur multiplication :

  • le dérèglement climatique offrant une température favorable,
  • l’abondance d’allées marchandes, des flots de nourriture et de l’eau dans les grandes villes,
  • les restes d’aliments,
  • les déchets et emballages de nourriture jetés au sol.

Un logement infesté par les rongeurs doit donc être soumis à une dératisation immédiate pour éviter des dégâts matériels tels que l’usure des revêtements et les dommages sanitaires (maladies comme la leptospirose pasteurellose) qu’ils peuvent causer. Vous pouvez utiliser avec précautions des raticides, des appâts alimentaires et des tapettes à rat pour lutter contre ces rongeurs. Vous pouvez aussi empêcher leur entrée en plaçant des crépines dans les descentes de gouttières. De même, vous devez désherber les bâtiments et contrôler les arrivages de denrées alimentaires. Si votre logement est investi par des générations de rats et souris, il est recommandé de solliciter l’aide d’un professionnel spécialisé en dératisation.

Les cafards sont toujours présents dans les zones urbaines

Les grandes villes sont devenues les lieux de prédilection des cafards du fait des nombreux immeubles qui s’y trouvent. Ils sont principalement attirés par de la nourriture non protégée ou celle qui traîne. Leurs emplacements favoris sont les endroits chauds, humides et sombres. Ces insectes profitent alors de la promiscuité entre les bâtiments pour se répandre d’un espace à un autre en empruntant les tuyaux et chemins de fluides.

A lire également :  Comment enlever le calcaire à l'intérieur d'un chauffe-eau ?

Qu’il s’agisse de la blatte germanique marron ou de la blatte orientale noire, les cafards continuent de se multiplier ces dernières années, en dépit des techniques d’extermination avancées. À Lyon par exemple, la plupart des logements étudiants et des appartements peu entretenus sont remplis de blattes germaniques, des nuisibles, dont les salives et excréments, s’avèrent toxiques. Les raisons de la hausse de ces infestations sont multiples :

  • l’augmentation des voyages à destination des régions à température chaude pendant lesquels les blattes s’infiltrent dans les valises des voyageurs,
  • l’importation d’aliments exotiques dont les conditions de conservation favorisent la multiplication des cafards,
  • le réchauffement climatique…

Il suffit d’apercevoir de petits grains noirs semblables à du café moulu ou des emballages alimentaires, papier, textiles et cuirs rongés pour vous rendre compte de la présence des cafards dans votre logement. Face à l’infestation de ces nuisibles, un gel contre les cafards ou un fumigène pour cafard peuvent vous aider à les éradiquer. À défaut, vous pouvez utiliser du vinaigre et du bicarbonate de soude mélangés à du sucre. En parallèle, effectuez un nettoyage complet de votre maison et couvrez désormais tous vos aliments.

société punaises de lit Lyon

Les différentes familles de fourmis qui peuvent vous gêner au quotidien

Les fourmis constituent également un fléau qui atteint la plupart des logements dans les villes à forte densité de population. Ces insectes envahissent les maisons dans leur quête d’une nourriture saine à infester. Plus les ressources alimentaires disponibles sont nombreuses, plus le nombre de fourmis augmente. Les espèces de fourmis les plus courantes sont :

  • les fourmis charpentières,
  • les fourmis noires,
  • les fourmis d’Argentine de couleur brune,
  • les fourmis pharaons.

La fourmi charpentière ou camponotus possède un corps noir et un thorax rouge. Elle entraîne de grands dommages dans les maisons, car elle nidifie en creusant des galeries dans les charpentes. Sa morsure est douloureuse et elle peut dégager une forte odeur acide si elle est perturbée. Les fourmis noires et argentines sont friandes du sucre qu’elles recherchent en envahissant les cultures fruitières, logements ou locaux professionnels. La fourmi pharaon, de couleur jaune clair, peut envahir n’importe quelle nourriture et s’installer dans tout endroit chaud (matériaux isolants, arrière des plinthes…).

A lire également :  Nuisibles dans la maison : comment en venir à bout ?

Elle peut transporter plus de 12 bactéries pathogènes. Une invasion de fourmis peut ainsi vous causer de nombreux dommages tels que la contamination de vos aliments par les germes et des réactions allergiques. Pour prévenir ces désagréments, un nettoyage régulier de vos pièces, l’aération des endroits chauds et le bouchage des ouvertures de votre maison sont nécessaires. Face à une infestation de ces nuisibles, servez-vous de produits anti-fourmi pour vous en débarrasser.

Débarrassez-vous des guêpes et des frelons

La guêpe et le frelon (asiatique ou européen) sont des insectes hyménoptères de couleur jaune rayée de noir qui investissent les maisons et les espaces publics pendant la saison estivale. Ces insectes, dont la piqûre provoque parfois la mort, se sont multipliés au cours de cette dernière décennie. Si en 2020 les désinsectiseurs comptaient près de 50 interventions par jour, le nombre a presque doublé en 2022 (plus de 20 000 guêpes ou frelons dans un nid plus gros qu’un ballon de basket).

Les raisons principales de cet accroissement des guêpes et frelons sont les canicules successives et précoces de l’été qui ont laissé place à un automne très doux. Les hyménoptères se rapprochent ainsi des habitations en quête d’eau pour s’hydrater et de nourriture pour leurs colonies. Si vous êtes confronté à une invasion de guêpes ou de frelons, évitez de détruire leurs nids au risque de les éparpiller encore plus. Utilisez plutôt des solutions répulsives pour les éloigner le plus possible. Vous pouvez notamment :

  • brûler de l’encens,
  • placer de la nourriture loin du logement pour les éconduire,
  • disposer dans votre maison des diffuseurs d’odeurs (lavande, clou de girofle…) qui les repoussent,
  • vaporiser de l’huile essentielle…

Vous devez cependant solliciter l’aide d’un professionnel de la désinsectisation pour détruire en toute sécurité les nids de guêpes et de frelons.

Categories: Entretien