Rénover sa maison peut se révéler assez coûteux, que l’on décide de le faire pour des raisons esthétiques ou qu’il s’agisse d’une nécessité. La rénovation peut également ne concerner qu’une pièce comme elle peut s’étendre à une bonne partie de la maison. Dans tous les cas, il faut comprendre que certains travaux coûtent plus cher que d’autres. Découvrez-les ici si vous souhaitez pouvoir vous faire une bonne idée du prix de vos travaux de rénovation afin de mieux gérer votre budget.

Quels sont les facteurs qui déterminent le prix d’une rénovation ?

La surface à rénover est un des principaux critères qui fait varier le prix d’une rénovation. Plus la surface est élevée, plus le prix au mètre carré diminue. Les matériaux et équipements choisis sont également un facteur qui fait beaucoup varier le prix de la rénovation : en effet, il en existe de toutes les sortes, du point de vue de la qualité et des marques.

Enfin, le choix de l’entreprise de rénovation reste également un facteur important. Prenez la peine de comparer les devis de plusieurs entreprises pour dénicher le meilleur rapport qualité-prix. Par ailleurs, vous avez tout intérêt à vous offrir les services d’un professionnel détenteur du label RGE : cela vous permettra de bénéficier d’aides et primes à la rénovation énergétique.

deux personnes qui posent un faux parquet

Quels sont les différents types de rénovation et leurs coûts ?

Il y a principalement trois types de rénovation :

  • La rénovation lourde : la rénovation lourde comprend les travaux qui se rapportent à la structure du bâtiment. Elle peut toucher les fondations, la toiture, l’isolation, les murs porteurs ;
  • La rénovation légère : il s’agit de travaux comme les changements de fenêtres, la remise en état de la cuisine ou de la salle de bain, le remplacement d’équipements de plomberie ou encore le rafraîchissement des murs ou sols ;
  • La rénovation complète : elle consiste à refaire tout l’intérieur de la maison. En sus des opérations de rénovation légère, elle peut comporter des ajouts ou des suppressions de cloisons ainsi que des modifications de circulation.
A lire également :  7 conseils pour rénover une maison rurale ou de village

Quelques prix selon le type de rénovation

Une rénovation lourde coûte forcément plus cher qu’une rénovation légère. Cette dernière vous fera dépenser entre 250 et 750 €/m², tandis qu’une rénovation lourde coûte en moyenne entre 1000 et 2500 €/m². Découvrez ici des conseils pour vos travaux ainsi que quelques prix pour vous faire une idée des travaux les plus coûteux selon le type de rénovation.

Prix pour une rénovation lourde

Une rénovation de charpente coûte entre 150 et 200 €/m², tandis qu’un changement de couverture coûte en moyenne 60 €/m². Si vous souhaitez faire réaliser une ouverture dans un mur porteur, vous devrez débourser en moyenne 3500 euros, et il vous faudra dépenser en moyenne 150 €/m² pour créer des murs ou des cloisons. En ce qui concerne les travaux d’isolation, une isolation par l’extérieur (ITE) coûte entre 80 et 170 €/m², et la création d’un mur en pierres peut coûter jusqu’à 300 euros. Les travaux de modification du système de chauffage peuvent quant à eux vous faire dépenser jusqu’à 17 000 euros.

Prix pour une rénovation légère

La pose de nouveau revêtement de sol, le changement de fenêtres, la rénovation électrique et la rénovation de plomberie comptent parmi les travaux les plus coûteux en matière de rénovation légère. Ainsi, pour faire poser un nouveau revêtement de sol, attendez-vous à dépenser entre 20 et 250 €/m², tandis qu’il vous faudra entre 100 et 210 €/m² pour rénover votre système électrique, entre 70 et 150 €/m² pour refaire votre plomberie, et entre 150 et 950 €/pièce pour remplacer vos fenêtres.

A lire également :  Rapport Initial de Contrôle Technique (RICT) : qu'est-ce que c'est ?

rénovation de maison

Quelle est la pièce dont la rénovation coûte le plus cher ?

Les travaux de rénovation qui coûtent le plus cher sont généralement ceux qui font intervenir une main d’œuvre conséquente. Il s’agit par exemple de la rénovation de la cuisine. Cette pièce représenterait ainsi la dépense la plus importante en matière de rénovation, avec environ 6 000 euros pour une cuisine de plus de 10 m². Les honoraires du cuisiniste sont d’ailleurs généralement plus élevés dans un projet de rénovation que ceux de l’architecte ou du décorateur d’intérieur.

Rénovation cuisine : comment faire baisser vos dépenses ?

Si vous souhaitez faire baisser le prix de vos travaux de rénovation de cuisine, vous pouvez renoncer à remplacer votre carrelage et choisir de le repeindre simplement. Vous pouvez aussi vous passer des services d’un cuisiniste. Utilisez un logiciel gratuit d’architecture et de décoration intérieure comme SketchUp ou Kozikaza pour concevoir et aménager votre cuisine facilement et rapidement. Vous pouvez aussi songer à donner une nouvelle vie à vos anciens meubles de cuisine en les repeignant simplement.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous pouvez bénéficier de la TVA à 10 % pour vos travaux de rénovation. Pour cela, vos travaux et équipements doivent être facturés par une entreprise.