Vous pensez que votre jardin reçoit la visite de blaireaux régulièrement ? Même s’ils ne sont pas dangereux, ces mammifères peuvent causer de sérieux dégâts. Pour les tenir à l’écart de votre jardin, vous pouvez recourir à de nombreuses méthodes. Découvrez ici les meilleures d’entre elles et apprenez-en plus sur le blaireau et ses habitudes.

Une rapide présentation du blaireau

Le blaireau est un mammifère court sur pattes qui se reconnaît notamment aux bandes noires qui traversent son museau blanc. Un blaireau possède un pelage gris et peut mesurer jusqu’à 90 cm de long. Cet animal est un très bon odorat et une ouïe fine, mais une très mauvaise vue. Ses habitudes nocturnes sont une des raisons pour lesquelles il est resté méconnu pendant relativement longtemps.

Le blaireau est un omnivore qui se nourrit notamment de mollusques (escargots et limaces), de champignons, de vers de terre (les lombrics notamment), de taupes, de campagnols, de fruits, ou encore de racines et tubercules. Il s’agit d’un animal fouisseur, c’est-à-dire qu’il creuse des terriers et y vit en clan. Ces derniers peuvent parfois atteindre 2 000 m2 de surface et présenter jusqu’à une quarantaine d’entrées.

blaireau dans jardin

Comment savoir si un blaireau occupe votre jardin ?

Si vous soupçonnez que votre jardin ou votre potager abrite un blaireau, certains signes vous aideront à confirmer leur présence. Examinez le sol : les empreintes du blaireau s’apparentent à celle d’un petit ours. Elles font environ 6 cm de large et présentent 5 doigts presque parallèles. Le talon laisse des traces bien perceptibles. Le sol peut aussi présenter des marques de griffes, de même que les arbres. Un blaireau ne sachant pas grimper aux arbres, les griffures ne seront visibles qu’en dessous d’une hauteur de 1,4 m.

Par ailleurs, vous trouverez des tas de terre assemblés en cônes, ainsi que des herbes et des feuilles sèches à l’entrée des trous de ces mammifères. Les blaireaux retournent vigoureusement la terre et le paillis sur leur passage. Ils laissent leurs crottes dans des espèces de pots creusés dans la terre.

A lire également :  Les plus belles plantes d'intérieur : quelles sont-elles ?

Que faire si vous détectez les signes de la présence d’un blaireau dans votre jardin ?

Personne n’aime savoir que des bestioles se promènent dans son jardin ou dans son potager, surtout lorsque ces dernières y font des dégâts. Les blaireaux peuvent en faire un bon nombre, entre le retournement du paillis et du gazon, les trous et la destruction de vos plants.

Cependant, avoir des blaireaux dans votre jardin peut présenter certains aspects positifs. Ainsi, en réalisant leurs terriers, les blaireaux contribuent à l’aération des sols et à son enrichissement en azote. Par ailleurs, lorsqu’ils se nourrissent de fruits, ils en disséminent les graines. Ils sont les prédateurs de certains animaux comme les campagnols qui ravagent les jardins et potagers. Leur présence permet donc de réguler la population de ces animaux.

Alors, que faire si vous soupçonnez que votre jardin abrite des blaireaux ? Pour commencer, il faut savoir que le blaireau n’est pas un animal dangereux. Il est discret et craintif et ne vous attaquera que si vous l’attaquez en premier. Par ailleurs, cet animal paisible ne sort que la nuit. Ainsi, même si vous décidez que vous n’en voulez pas dans votre jardin, n’employez que des solutions dissuasives ou répulsives.

Comment vous débarrasser des blaireaux ?

Il existe de nombreuses astuces pour empêcher les blaireaux de s’introduire dans votre jardin. N’hésitez pas à les combiner pour encore plus d’efficacité.

Utilisez un répulsif chimique

On trouve des répulsifs contre les blaireaux et les renards dans le commerce. Vous n’avez qu’à en acheter et à en répandre dans votre jardin. Certains d’entre eux sont très efficaces. Cependant, assurez-vous d’observer certaines précautions avant de les utiliser, comme le port de lunettes de protection ou de gants, par exemple.

Cependant, vous pouvez fabriquer votre propre répulsif. Le piment de Cayenne peut vous permettre d’obtenir un répulsif olfactif très efficace : il suffit d’en mélanger dans de l’eau avec du savon noir. Ensuite, vous n’aurez qu’à vaporiser cette solution dans votre jardin.

A lire également :  Planter des graines de pastèque : comment faire ?

Recourez aux huiles essentielles

Les blaireaux n’aiment pas l’odeur des huiles essentielles, comme celles de lavande ou de citronnelle. Vous pouvez imprégner un tissu ou une ficelle d’une de ces huiles essentielles et vous en servir pour entourer votre jardin. Ciblez aussi l’entrée du terrier des blaireaux si vous parvenez à le détecter.

Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez songer à certains mélanges à base d’huiles essentielles :

  • Citron et eau : procurez-vous de l’huile essentielle de citron et mélangez-la à du jus de citron dans de l’eau tiède. Comptez 5 citrons pour un litre d’eau.
  • Eucalyptus, alcool et eau : mélangez 200 ml d’alcool ménager à 10 gouttes d’huile d’eucalyptus dans un litre d’eau ;
  • Citronnelle, menthe poivrée, ail et eau : faites bouillir un litre d’eau et ajoutez-y deux gousses d’ail écrasées. Une fois que ce mélange aura refroidi, versez-y de l’huile essentielle de menthe poivrée et de l’huile essentielle de citronnelle, à raison de 10 gouttes pour chaque huile essentielle. Laissez reposer le tout pendant deux bonnes semaines, puis filtrez. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à en remplir un vaporisateur pour pulvériser les endroits de votre jardin où vous avez détecté les traces des blaireaux.

se débarrasser blaireaux jardin

Les odeurs humaines comme répulsif

Il n’y a pas que les huiles essentielles qui peuvent dissuader les blaireaux de pénétrer dans votre jardin. Ces mammifères détestent également l’odeur humaine. Vous pouvez vous servir d’urine ou de cheveux pour les faire fuir. Vous n’avez qu’à construire un épouvantail et à l’habiller de vêtements imbibés de votre urine. Vous pouvez aussi disposer des mèches de cheveux à certains endroits clés de votre jardin. Si vous renouvelez l’opération régulièrement pendant quelques semaines, vous pouvez espérer que les blaireaux ne vous importuneront plus.

Installez une clôture

L’installation d’une clôture métallique est certainement l’un des moyens les plus efficaces pour tenir les blaireaux loin de votre jardin. Cependant, un grillage peu solide ne fera pas l’affaire. Un blaireau un peu persévérant trouvera le moyen de contourner cet obstacle. Il vous faudra un grillage soudé d’au moins 1,50 m, bien lourd, avec des panneaux solides. Les poteaux devront être profondément enterrés dans le sol.

A lire également :  Comment se débarrasser des mouches du terreau ?

Pour encore plus d’efficacité, songez à électrifier votre clôture. Ainsi, les blaireaux ne pourront pas la soulever pour s’introduire dans le jardin. La décharge électrique ne les blessera pas, mais elle les dissuadera assurément.

Éclairez votre jardin

Les blaireaux sont des animaux craintifs aux mœurs nocturnes. Ils ne se risqueront certainement pas à s’aventurer dans votre jardin si vous l’éclairez la nuit. Le mieux est de faire installer des lampes solaires à LED qui s’allument automatiquement, lorsqu’un mouvement est détecté. Non seulement cela vous épargnera les visites des blaireaux, mais cela renforcera également votre sécurité globale.

Adoptez un animal de compagnie

Les chiens sont des prédateurs occasionnels des blaireaux. Si vous adoptez un chien, sa présence fonctionnera comme un élément dissuasif. Vous pouvez être certain que les blaireaux ne se risqueront plus dans votre jardin. Même un chat suffira à les dissuader de faire des incursions dans votre jardin ou votre potager.

Faites fonctionner la radio

Les blaireaux aiment autant le silence que l’obscurité. Ils préféreront se tenir à l’écart de votre jardin s’il en émane de la musique ou des voies humaines. Ainsi, vous n’avez qu’à vous procurer une radio étanche que vous placerez dans le jardin. Vous pourrez la brancher à un détecteur de mouvement pour qu’elle se déclenche quand des blaireaux ou d’autres bestioles tenteront de s’introduire dans votre jardin.

Installez des arroseurs

Si vous n’avez pas encore songé à installer des arroseurs dans votre jardin, la présence de blaireau vous motivera peut-être. En plus de faciliter l’arrosage de vos plantes, un arroseur à détecteur de mouvement sera utile pour décourager les blaireaux, mais aussi de nombreuses autres bestioles. Dès que ces bêtes indésirables s’aventureront dans votre jardin, ils recevront une douche froide et soudaine et s’enfuiront.

Categories: ExtérieurJardin