Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Les murs d’une maison mal isolée peuvent causer une perdition de chaleur allant jusqu’à 25%. Afin d’augmenter l’isolation thermique de la maison, une isolation est nécessaire. Ça permet non seulement de faire des économies, car la chaleur sera conservée, mais aussi, c’est un bon moyen pour protéger la planète et il y a des aides pour la rénovation thermique.

La technique d’isolation la plus répandue en France est l’isolation par l’intérieur, mais cette technique compte quand même des défauts. Dans quels cas faire l’isolation d’une maison ancienne par l’intérieur ? Quelles sont les techniques adoptées ? Suivez-nous pour avoir des réponses.

Quand faire l’isolation intérieure de son ancienne maison ?

Si vous souhaitez préserver la beauté de votre maison en pierre, l’isolation intérieure est la solution idéale. Les anciennes maisons possèdent une plus grande perdition de chaleur et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est essentiel d’isoler une ancienne maison avec des murs épais.

C’est généralement la pierre qui est utilisée dans les anciennes maisons et celle-ci ne suffit pas à elle seule pour isoler une maison, que ce soit du froid ou du chaud. Il y a un réel profit économique, car vous dépenserez moins dans le chauffage ou la climatisation, un profit écologique en diminuant vos dépenses et un profit sanitaire, puisque les habitants des anciennes maisons sans isolation souffrent à cause de l’humidité et de la moisissure qui peuvent s’installer.

Avant tout, il faut commencer par l’isolation du toit. Une grande partie des perditions de chaleur provient du toit. Une fois l’isolation du toit achevée, il faut attaquer l’isolation des murs. Celle-ci apportera un meilleur confort.

Si votre budget est serré et que vous voulez faire des économies, cette technique est idéale. Elle coûte moins cher que les autres et se fait quand il n’est pas possible de changer l’extérieur de la maison, même si, en général, l’isolation par l’extérieur est meilleure.

Les différentes techniques d’isolation d’une ancienne maison par l’intérieur

Il y a plusieurs techniques d’isolation par l’intérieur, chacune d’elle présente ses propres répercussions. Nous vous présentons quelques techniques :

Faire poser directement des panneaux ou blocs, une technique simple, car il suffit de coller des panneaux qui peuvent être rigides ou semi-rigides. Ces derniers sont efficaces pour l’isolation thermique et ils ne réduisent pas beaucoup la surface habitable. Il doit y avoir une compatibilité entre l’isolant et le mur déjà existant.

L’isolation projetée, en déposant directement l’isolant sur le mur est idéale pour les murs qui présentent des défauts de planéité, cette technique n’est pas vraiment efficace pour l’isolation thermique. À appliquer sur une structure, si votre mur existant ne peut pas supporter l’isolation à cause de son poids.

Les produits isolant utilisés dans cette technique sont : la laine minérale, la laine de chanvre et la ouate cellulose. C’est la technique la plus adaptée pour l’isolation intérieure, mais aussi pour les murs abîmés.

La contre-cloison est une technique peu utilisée dans l’isolation intérieure. De gros travaux sont nécessaires et un isolant sera d’abord posé soit en vrac ou en panneaux, ensuite, un double mur sera posé. Cette technique diminue fortement la surface habitable, mais permet une bonne isolation, surtout en été.

Les avantages et inconvénients d’une isolation par l’intérieur

Comme toute chose, l’isolation d’une maison possède des avantages et des inconvénients :

  • Ne coûte pas très cher ;
  • un grand choix de produits ;
  • l’extérieur de la maison n’est pas modifié ;
  • beaucoup de professionnels dans le domaine ;
  • nécessite de déménager le temps de finir les travaux ;
  • une perte conséquente de la surface habitable.

Quel est le coût d’une isolation de maison ancienne ?

Le choix de l’isolation dépend fortement du budget. Pour cela, il est nécessaire de connaitre le coût de cette isolation. Le prix peut varier de 15 000 jusqu’à 20 000 euros. Mais ce prix peut changer et dépend de plusieurs facteurs, comme l’état actuel de la maison, les isolants présents, le type d’isolation choisi, vos exigences personnelles…

Catégories : Habitat écologique