Les clôtures en composite sont réputées pour la modernité et l’esthétisme qu’elles apportent à nos jardins. Toutefois, lorsque vient le moment de choisir sa clôture, la question peut se poser de savoir s’il s’agit réellement de la meilleure alternative.

La réponse à cette question est d’emblée positive et les raisons en sont nombreuses. Dans cet article, on fait un focus sur le bois composite, matériau de plus en plus utilisé dans le bâtiment et l’aménagement extérieur.

Les propriétés du bois composite

Le bois composite permet de fabriquer des clôtures d’un esthétisme apprécié en plus d’être tendance. Sa sobriété en fait un matériau répondant à tous les goûts et le fait qu’il ne demande pas grand-chose en termes d’entretien ne gâche rien. Il s’agit également du type de clôture le plus facile à mettre en œuvre.

Une clôture en composite se reconnaitra aisément à travers son coloris gris taupe qui se marie étonnamment bien avec la végétation de votre jardin. Elle apporte aussi un très joli contraste avec d’autres éléments typiques de votre extérieur tels que le bois, la pierre…

Une clôture en composite est également pratique pour vous protéger des vis-à-vis et peut être érigée de manière assez haute pour assurer votre intimité.

L’installation d’une clôture en composite

La solidité et la fiabilité d’une clôture en composite ne vous feront jamais défaut et cela commence par les précautions qui entourent son installation.

Les poteaux

Les poteaux qui vont la soutenir vont en effet être plantés de manière profonde dans le sol avant d’être scellés avec du béton. Ces poteaux peuvent d’ailleurs être choisis parmi les plus légers existant sur le marché. Ils feront parfaitement l’affaire lorsqu’il s’agit d’installer une clôture en composite.

La plaque de béton

Une plaque de béton viendra se placer à côté du premier poteau installé et ce, afin qu’elle serve de fondation pour la clôture. Cette dernière deviendra alors plus résistante face aux vents et autres intempéries.

La plaque en béton recevra ensuite la lisse basse, elle-même en composite. Son utilité cette fois-ci est de supporter les cales de pose. Ces dernières constitueront enfin le support direct des lames de votre clôture en composite juste après la pose du deuxième poteau.

Une clôture à poser avec minutie

Chaque lame est à poser une à une de manière à les faire coulisser entre les encoches des deux poteaux. La seule précaution à prendre dans la pose d’une clôture en composite est de faire preuve de délicatesse au moment de poser les lames. Il faudra prendre soin de vérifier que chaque élément est posé bien en place.

Il ne vous restera plus qu’à installer la lisse haute pour le maintien final de votre clôture en composite. L’opération sera à refaire autant de fois que nécessaire jusqu’à obtention de la longueur désirée. Une chose est certaine, il n’y a rien de plus simple que de poser ce type d’installation.

Les styles de clôture en composite

Les clôtures en composite sont aussi appréciées du fait qu’elles peuvent être personnalisées. Pensez au rendu que pourrait offrir différents choix de lames. Ces dernières peuvent en effet se travailler suivant un style différent les unes des autres.

Clôture en bois composite : un côté décoratif

Les lames de clôture en composite peuvent facilement devenir des éléments décoratifs propres à rendre votre extérieur plus esthétique et plus conforme à vos goûts personnels.

De celles qui imitent les ruches d’abeille en passant par les lames agencées de telle sorte à faire passer la lumière jusqu’aux lames décoratives aux formes géométriques tendances, les clôtures en composite répondent à toutes les attentes et permettent une décoration extérieure originale.

Des lames plus légères et plus fines

Toutefois, il faut se rappeler que les lames décoratives sont plus légères et plus fines que les lames en composite de votre clôture. Elles demandent ainsi l’utilisation de deux joints spéciaux à poser au-dessus et au-dessous. L’emploi d’un kit d’encadrement constituera également un plus pour le maintien de l‘ensemble.

Des couleurs variées

Il ne faut pas non plus oublier qu’une clôture en composite offre aussi le choix en termes de couleurs allant du gris et du noir jusqu’aux nuances plus intenses telles que le vert.

Enfin, une telle installation ne risque pas de se dénaturer au soleil. Seules les rayures sont à craindre par rapport à d’autres matériaux comme le bois, mais là encore, un ponçage suffit pour en venir à bout.

Les catégories de bois composite

Le dernier élément à connaitre avant d’acheter votre clôture se veut être la catégorie à laquelle votre composite appartient. En effet, il existe deux sortes de bois composite.

Wood plastic

Le premier, appelé wood plastic composite ou WPC s’obtient grâce au mixage de fibres de bois préalablement compressées avec du polyéthylène. La qualité du produit va alors dépendre de la nature des résidus de bois utilisés et de leur quantité par rapport au polyéthylène.

Bamboo plastic composite

Le second type de bois composite est connu suivant l’expression Bamboo plastic composite. Il se démarque par l’utilisation conjuguée de fibres de bois et de fibres de bambou offrant ainsi une meilleure qualité et une meilleure résistance au matériau de votre clôture en composite.

Les différences

Ces différences de conception influent sur le prix du produit. Les conseils d’un professionnel vous permettront de faire le bon choix en termes de rapport qualité-prix.

En tout état de cause, les modèles proposés sur le marché bénéficient pour la plupart d’une garantie autour de 15 ans.