Que ce soit pour rendre son habitation plus fonctionnelle ou mieux isolée, réhabiliter un bien ancien, mettre sa décoration au goût du jour ou vendre son bien immobilier à un prix optimal, de nombreux français réalisent des travaux de rénovation dans leur logement. Mais pour que le budget des travaux ne devienne pas un gouffre financier et une source de tracas, il vaut mieux se renseigner en amont sur les aides et solutions de financement qui existent.

Voici quelques conseils pour financer vos travaux de rénovation au meilleur prix.

Estimer le prix des travaux au plus juste

Avant de se renseigner sur les aides et subventions existantes pour rénover son logement, il vaut mieux commencer par chiffrer le montant des travaux à effectuer. Le montant va dépendre de plusieurs facteurs propre à votre habitation comme :

  • L’envergure des travaux
  • L’état du bien à rénover
  • La surface du bien ou de la pièce à rénover
  • Les matériaux choisis pour la rénovation

A ces facteurs se rajoutent aussi la sélection de l’entrepreneur qui va effectuer les travaux. Les tarifs des professionnels du bâtiments peuvent varier du simple au double.

Pour trouver des artisans fiables et aux tarifs raisonnables et estimer le montant total de la rénovation il vaut mieux contacter un professionnel du domaine comme un courtier en travaux.

Ce professionnel joue l’intermédiaire entre les entrepreneurs du bâtiment et ses clients. Grâce à lui, vous obtenez des devis clairs et vous pouvez ensuite vous concentrer sur la recherche de financement pour votre réhabilitation immobilière.

Se renseigner sur les aides et subventions

L’Etat met en place depuis plusieurs années un certain nombre d’aides et subventions pour accompagner les particuliers dans leurs travaux.

En 2020, on dénombre 10 aides financières qui rentrent dans le cadre d’une rénovation immobilière :

  • MaPrimeRénov’
  • Le crédit d’impôt CITE
  • La réduction d’impôts Denormandie pour l’achat d’un bien dans une des villes du programme Action Cœur de ville
  • Les aides d’Action Logement
  • Les aides des entreprises de fourniture d’énergie CEE
  • Les aides de l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH)
  • La TVA à taux réduit 5,5%
  • La prime Coup de pouce économie d’énergie
  • L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)
  • L’exonération de taxes foncières pour les travaux d’économies d’énergie

En savoir plus sur les aides et subventions de l’État pour la rénovation

Contacter un courtier pour trouver le meilleur prêt

Certaines aides de l’État permettent de financer ses travaux de A à Z. C’est le cas pour une isolation de ses combles grâce au dispositif « Isolation à 1€ » qui rentre dans le cadre du CEE.

Cependant, pour des travaux de plus grande envergure, il peut être nécessaire de souscrire un crédit immobilier pour financer la rénovation. En effet, un crédit immobilier ne sert pas seulement à acquérir un bien, il peut également servir à payer des travaux.

Et pour trouver la meilleure offre de crédit pour rénover son habitation, le mieux est de faire appel à un courtier en financement spécialisé dans l’immobilier. Son rôle est similaire à celui du courtier en travaux à la différence près qu’un expert du courtage en immobilier sert d’intermédiaire entre ses clients et les banques et non des artisans du bâtiments.

Grâce à ce professionnel de la finance vous gagnez du temps et de l’argent puisque c’est lui qui va aller démarcher les organismes prêteurs, sélectionner les meilleures offres et négocier les taux d’intérêt. Il peut d’ailleurs vous proposer de souscrire un Eco-PTZ pour bénéficier d’un taux à 0% sur une partie de votre prêt travaux.

Vous avez ainsi l’assurance de trouver la solution la plus avantageuse pour financer vos travaux de rénovation.