Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Bien que l’énergie soit indispensable, son coût peut représenter un véritable handicap pour les ménages. Fort heureusement, il existe des solutions permettant à la fois de réduire les dépenses liées à l’énergie et d’assurer un bon confort dans les logements. Afin d’encourager les populations dans les travaux de rénovation énergétique, l’État français a instauré une aide nommée MaPrimeRénov’ en 2020. Cependant, que faut-il savoir sur cette aide financière pour en bénéficier ?

MaPrimeRénov’ : pour qui ?

Versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), MaPrimeRénov’ est destinée à toute personne souhaitant engager des travaux de rénovation énergétique dans son logement. En effet, tous les propriétaires de maisons individuelles et d’habitats collectifs peuvent aspirer à cette aide. De plus, il n’est pas nécessaire que vous résidiez dans le logement concerné. Que votre bien soit en location ou occupé par vous-même, MaPrimeRénov’ peut vous être accordée.

Néanmoins, il existe des spécificités à prendre en compte. Cette aide à la rénovation énergétique concerne particulièrement les logements construits depuis plus de 15 ans ou depuis au moins deux ans (pour le remplacement d’une chaudière au fioul). Ces logements doivent, par ailleurs, servir de résidence principale et être occupés au moins huit mois dans l’année. La prime est également accordée pour les travaux de rénovation à réaliser dans les copropriétés.

Si votre bien est en location, notez qu’il existe certains impératifs pour bénéficier de cette prime. Notons néanmoins qu’il n’y a pas de conditions concernant les ressources financières des propriétaires. MaPrimeRénov’ vous est octroyée, quels que soient vos revenus. Il est possible d’estimer le montant des aides financières que vous recevrez grâce à une simulation pour MaPrimeRénov’ avant d’en faire la demande.

A lire également :  Est-ce rentable de faire installer un poêle à granulés ?

travaux énergie maison aides financières

Quels travaux de rénovation énergétique faut-il réaliser pour recevoir MaPrimeRénov’ ?

Plusieurs travaux permettent de réduire les passoires thermiques dans les logements. Mais seulement quelques-uns peuvent être financés par MaPrimeRenov ». Chacun doit impérativement contribuer à réduire la consommation énergétique et le montant de vos factures. Ainsi, que vous soyez syndicat de copropriété ou propriétaire, MaPrimeRenov’ vous est accordée pour des travaux de :

  • rénovation globale,
  • installation de chauffage performant ou d’un système de production d’eau chaude,
  • isolation thermique (des plafonds de combles, murs, etc.),
  • ventilation (VMC à double-flux),
  • diagnostic et audit énergétique.

En ce qui concerne les copropriétés, les travaux doivent être réalisés dans les parties communes. Rappelons aussi que l’une des conditions essentielles pour obtenir MaPrimeRenov’ tient au fait que vos travaux doivent être exécutés par des professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement).

Les démarches à suivre pour en faire la demande

Il est important de préciser que MaPrimeRénov’ ne vous est octroyée que si vous en faites la demande avant d’entamer vos travaux. Nous vous conseillons de bien définir le type de travaux que vous envisagez dans votre maison et de vérifier votre éligibilité. Comme nous l’avons mentionné précédemment, tous les travaux ne donnent pas droit à cette aide financière.

Ensuite, vous devez vous renseigner pour déterminer à quel montant s’élève votre prime. En effet, il existe plusieurs niveaux pour cette aide calculée en fonction de vos revenus (mais aussi du gain écologique des travaux). Vous pouvez aussi vous renseigner sur votre profil de bénéficiaire.

Notez que vos travaux peuvent être financés jusqu’à 90 %. Une fois que vous avez ces informations, vous pouvez effectuer votre demande en ligne. Vous devez créer votre compte sur le site MaPrimeRénov’ et constituer un dossier contenant des pièces telles que le devis des travaux prévus, votre pièce d’identité et d’autres informations fiscales.

A lire également :  Est-il possible de faire une isolation sans pare-vapeur ?

Vous pouvez ensuite envoyer votre demande sur le site dédié à cet effet. Si votre demande est approuvée, vous recevez un message de confirmation. Vous devez ensuite envoyer votre facture fournie par l’entreprise RGE et la prime vous sera généralement versée après vos travaux. Toutefois, si votre foyer dispose de revenus très modestes, vous pouvez obtenir une avance sur votre prime.

Les autres primes auxquelles vous pouvez avoir droit

Vous souhaitez entamer des travaux de rénovation énergétique ? Avec MaPrimeRénov’, vous pouvez obtenir jusqu’à 20 000 euros de prime pendant 5 ans. Mais elle n’est pas l’unique aide à laquelle vous pouvez prétendre.

Vous avez entre autres les certificats d’économie d’énergie (CEE). Il s’agit d’aides octroyées par les fournisseurs d’énergie pour les travaux d’isolation et autres. De même, grâce à l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez faire un emprunt allant jusqu’à 30 000 euros pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

Destiné aux foyers les plus modestes, le chèque énergie vous permet soit de payer vos factures, soit vos travaux de rénovation énergétique. Il existe également des aides accordées dans le même sens par des collectivités locales ou territoriales.

Enfin, votre TVA peut également être réduite à 5,5 % pour soutenir votre projet de rénovation. Soulignons que MaPrimeRénov’ est cumulable avec ces aides. Vous bénéficiez ainsi d’un financement plus important pour vos travaux.

Categories: Habitat écologique