Les escaliers en bois donnent beaucoup de caractère à une maison ancienne. Cependant, la plupart d’entre eux ont subi une usure importante au fil des ans, et ils auraient bien besoin d’une restauration s’ils ont été négligés dans le passé.

Découvrez tous les conseils du blog ENCD sur la manière de restaurer un escalier et des rampes en bois.

Comment bien restaurer un escalier en bois ?

Décapage de la peinture de l’escalier en bois

Comme pour la plupart des éléments d’époque, les escaliers sont souvent recouverts de plusieurs couches de peinture. Et s’il a été peint avant les années 1960, il est raisonnable de supposer que du plomb sera présent. Si c’est le cas, vous devrez utiliser un appareil respiratoire et porter une combinaison jetable pendant le processus afin de vous assurer que la tâche est effectuée en toute sécurité.

Une autre option consiste à repeindre les couches existantes, bien que vous puissiez avoir du mal à obtenir une finition parfaite si vous faites cela. Vous risquez également de rendre moins prononcées les caractéristiques du design de votre escalier en bois.

Apprêts

Avant de peindre votre escalier, vous aurez besoin d’un apprêt pour bois adapté au type de bois avec lequel vous travaillez. Les apprêts confèrent à la peinture une meilleure adhérence et empêchent les taches de s’infiltrer. Une fois que vous avez terminé, poncez la surface apprêtée et essuyez-la avec un chiffon.

Ponçage de votre escalier

Une fois le décapage terminé, utilisez des toiles de protection dans votre zone de travail et poncez les rampes et les balustrades avec des pads de ponçage de 100 grains en prenant soin de suivre le grain du bois.

Enlevez les imperfections pour créer une surface lisse, puis essuyez les rampes. Tout défaut grave doit être comblé avec du mastic à bois.

Vernissez votre escalier

Envisagez d’appliquer une couche de vernis transparent pour protéger les rampes de votre escalier en bois à l’aide d’un pinceau propre. Cela peut être particulièrement utile pour protéger contre l’usure inévitable causée par un usage constant. Laissez la couche transparente sécher correctement avant de poursuivre les travaux sur votre escalier.

Appliquer la peinture

Pour les grands escaliers, la peinture au pistolet est certainement une option et elle ne prend pas beaucoup de temps. Si vous choisissez cette approche, protégez correctement les murs et les meubles voisins contre les accidents.

Veillez également à porter un masque respiratoire pour vous protéger contre les produits chimiques dangereux. Pour les petits escaliers, un pinceau standard est probablement la meilleure solution. Bien que cela prenne plus de temps, vous pourrez veiller à ce que la peinture soit appliquée plus uniformément.

Commencez en haut de l’escalier et descendez. Pour les rampes et les balustrades, deux, voire trois couches sont nécessaires pour obtenir une finition acceptable.

Peinture de l’escalier en bois

S’il n’est pas possible d’enlever les rampes, utilisez du ruban-cache pour couvrir les zones qui ne seront pas repeintes, puis mélangez soigneusement la solution.

Appliquez généreusement la peinture le long de la ligne des fibres du bois, en éliminant l’excès de teinture avant qu’elle ne sèche. Recherchez les petits trous ou fissures et enlevez les restes de peinture à l’aide d’un pinceau sec.

Pour le chêne et l’acajou, la peinture doit être appliquée avec une brosse en soie de façon à ce qu’elle pénètre dans les pores. Répétez ce processus jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat, puis laissez sécher toute la nuit.