Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Que votre intérieur soit spacieux ou plus petit, il est important de le structurer pour le rendre agréable à vivre au quotidien.

Vous avez un espace salon/salle à manger entièrement ouvert et vous souhaiteriez délimiter ces deux espaces sans réaliser de travaux ? C’est tout à fait possible !

Séparer un salon et une salle à manger

Eh oui, il n’y a pas toujours besoin d’un mur pour réaliser une cloison de séparation entre deux espaces bien distincts. Découvrez toutes nos astuces pour un intérieur bien organisé.

Installer une verrière

La verrière est une cloison de séparation discrète et légère qui aura l’intérêt de séparer votre salon de votre salle à manger sans assombrir la pièce. Si vous ne souhaitez pas faire appel à un professionnel pour poser votre verrière, sachez qu’il existe même des modèles à monter soi-même. La verrière protège votre salon des odeurs venant de la cuisine ou de la salle à manger et constitue un élément de déco très tendance qui apportera beaucoup de cachet à votre intérieur. Mais combien coute une installation de verriere pour la cuisine ?

Prix d’une installation de verrière pour cuisine

Il est préférable de demander à un professionnel d’installer votre puits de lumière. Pour ce faire, vous devez disposer des éléments suivants :

  • un toit solide et de bonne résistance, qui pourra ou non supporter le poids des panneaux ;
  • des fixations et des vis nécessaires ;
  • d’une base sur laquelle poser le puits de lumière.

Le coût d’une verrière pour la cuisine varie en fonction des dimensions et de la quantité de panneaux que vous souhaitez installer. Il faut également prendre en compte s’il est possible ou non de les remplacer en cas de casse. Si l’on doit faire appel à un professionnel, il faudra compter entre 150 euros et 400 euros par mètre carré.

A lire également :  Carreler une salle de bain : combien ça coûte ?

Des modèles à monter soi-même pour un prix très abordable. Si vous avez un peu d’expérience, vous pouvez facilement l’assembler vous-même et économiser beaucoup sur le coût de l’installation.

Assembler soi-même sa verrière

Assembler votre verrière vous permettra d’économiser entre 100 et 500 euros selon la taille, le design des panneaux et leur nombre..

Il existe même des verrières avec un système de double vitrage très efficace, qui gardera une partie de la chaleur dans votre salon.

Quels types de verrières existent ?

Il existe des verrières de différentes formes et tailles, avec ou sans cadre. Les fabricants proposent un large choix de verrières et de fixations pour les fixer dans votre maison. Il existe des modèles avec des fenêtres rondes ou carrées, des toits plats ou bombés ; des cadres en aluminium ou en acier inoxydable ; des couleurs très discrètes ou vives… Vous pouvez également choisir entre des panneaux opaques ou transparents.

Quelle est la meilleure façon d’installer une verrière ?

L’installation d’une verrière n’est pas très compliquée, mais il est important de choisir le bon type de produit afin de trouver facilement une bonne colle. Chaque matériau a ses propres caractéristiques et son propre processus d’installation. Choisissez la verrière qui convient le mieux à votre projet en fonction de son type d’assemblage, de ses dimensions, de son système d’ancrage et de la surface qu’elle couvre.

Temps d’installation

Le temps d’installation est de 1 à 2 heures, en fonction de la taille de votre toit en verre. Il est important de mettre en place un bon système de ventilation afin d’éviter la condensation.

Une fois installée, votre verrière nécessitera peu d’entretien, mais il est conseillé de nettoyer régulièrement les panneaux avec un chiffon doux et humide.

Comment séparer un salon, une cuisine et une salle à manger sans cloisonner ?

Découvrez la manière de séparer un salon, une cuisine et une salle à manger sans cloisonnement. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’emplacement des meubles, la couleur et l’éclairage. Vous pouvez également utiliser des tapis pour aider à définir l’espace.

A lire également :  Quels sont les types de peintures et quelles sont leurs utilisations ?

Installer un meuble entre vos espaces

Une façon de séparer un salon et une salle à manger sans cloisonner est d’utiliser l’emplacement des meubles. Vous pouvez placer un canapé et une table basse dans le salon et placer une table à manger et des chaises dans la salle à manger. Cela vous aidera à définir clairement les deux espaces.

Installer une étagère ou une bibliothèque

Vous pouvez tout à fait installer une étagère comme cloison de séparation. En plus d’avoir une fonction de séparation, l’étagère et la bibliothèque vous permettront de bénéficier d’espaces de rangement supplémentaires dans votre pièce à vivre, ce qui n’est pas négligeable surtout si vous vivez dans un petit espace !

Peindre les murs en différentes couleurs

Une autre façon de séparer un salon et une salle à manger sans cloisonner est d’utiliser la couleur et l’éclairage. Vous pouvez peindre les murs du salon d’une couleur différente de celle des murs de la salle à manger.

Vous souhaitez délimiter visuellement vos deux espaces de vie sans pour autant ajouter un meuble en guise de cloison ? Pour cela, tournez-vous du côté de la peinture. Délimitez votre coin salon en repeignant les murs de ce côté de la pièce en une couleur vive : le bleu pétrole, le rose poudré, ou encore le vert et le brun sont des couleurs particulièrement tendance pour les murs d’un séjour.

Délimiter les espaces avec un tapis au sol

Vous pouvez également utiliser des tapis pour aider à définir l’espace entre le salon et la salle à manger. Vous pouvez placer un tapis devant le canapé dans le salon et placer un tapis devant la table à manger dans la salle à manger. Cela permettra de mieux définir les deux espaces.

Pour délimiter votre espace salon de votre salle à manger optez pour un grand tapis qui viendra encadrer les meubles de votre living room : canapé, table basse, fauteuils éventuels. Le tapis s’impose alors comme un revêtement de sol qui délimitera parfaitement le passage entre un coin salon et un coin-repas ! Il existe aujourd’hui de nombreux styles de tapis sur le marché : uni, vintage, berbère, à motifs géométriques etc. Vous avez l’embarras du choix pour trouver celui qui s’intégrera parfaitement dans votre intérieur !

A lire également :  Pourquoi faut-il ramoner sa cheminée ?

Aménager un rideau de verdure

Dans les magasins de bricolage, vous pourrez trouver de nombreuses structures modulables pouvant servir de cloison. Très faciles à installer et sans perçage, ces cloisons sont accessibles même pour les plus petits budgets. Vous pouvez ensuite les accessoiriser comme vous le souhaitez !

Pourquoi ne pas opter pour un rideau de verdure ? Il vous suffit d’y disposer de nombreux pots sur toute la surface et d’y disposer de nombreuses plantes vertes. En plus de délimiter 2 pièces, cette cloison aura l’avantage d’être originale. Elle donnera un petit côté zen et naturel à votre déco. Les plantes ont également l’avantage d’apporter de la fraîcheur, ce qui est très utile pendant les chaudes journées d’été pour rafraîchir votre intérieur.

Installer une claustra

Parmi les nombreuses idées pour fermer une pièce sans travaux, nous pouvons également vous proposer d’installer une claustra.

Une claustra est une paroi ajourée qui peut être fabriquée à partir de différents matériaux : terre cuite, bois, pierre ou encore métal. C’est une cloison de séparation très tendance, qui comme la verrière, vous permettra de séparer deux pièces tout en apportant de la lumière.

La claustra est un élément déco en lui-même : son design est original et on peut en trouver de toutes les couleurs.

Installer un paravent

Le paravent est une solution idéale pour les petits budgets. En effet, on en trouve dans la plupart des magasins de déco et à moindre coût. Les modèles sont nombreux : un paravent en bois ou en papier, vous permettra de délimiter totalement les deux espaces. Vous pouvez aussi choisir un paravent ajouré : pour une cloison de séparation plus discrète et lumineuse.

Categories: Intérieur