Devis
Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

L’un des problèmes les plus récurrents que l’on rencontre dans les maisons est l’humidité. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est exactement l’humidité, quels sont les types d’humidité, comment les identifier et, surtout, comment les prévenir ou, s’il est déjà tard, comment les résoudre.

Comment identifier les différents types d’humidité ?

Une humidité excessive dans une maison peut être nuisible à la fois à la propriété elle-même et aux personnes qui y vivent. Elle peut provoquer des problèmes respiratoires ou des allergies et, au niveau structurel, des champignons ou des bactéries peuvent apparaître sur les murs, détériorant leur état.

Les principaux symptômes qui révèlent des problèmes d’humidité dans une maison sont les suivants :

  • De la buée et des gouttes sur les fenêtres.
  • Taches de moisissure sur les murs et les plafonds.
  • Condensation d’eau sur les carreaux de la salle de bains et de la cuisine.
  • Peinture écaillée sur les murs.
  • Fuites dans le toit.
  • Taches de salpêtre sur la façade.

Avant d’affronter un problème d’humidité, il est nécessaire de détecter de quel type il s’agit, car en fonction de cela, la manière de l’éliminer sera l’une ou l’autre. Les types d’humidité qui peuvent se produire dans un bâtiment sont les suivants :

Humidité par infiltration

L’humidité par infiltration d’eau est causée par la pénétration de l’eau de l’extérieur vers l’intérieur de la maison.

A lire également :  5 astuces pour éliminer rapidement la rouille

L’humidité due à la capillarité

La capillarité ou humidité ascensionnelle consiste en l’absorption de l’eau du sous-sol par les surfaces poreuses plus proches du sol.

L’humidité due à la condensation

L’humidité de condensation provient de l’accumulation de petites gouttes de vapeur d’eau sur diverses surfaces.

Humidité accidentelle

Produite par la rupture ou la fissuration d’une installation de transport d’eau, par exemple une canalisation.

Nous allons maintenant entrer dans le détail des différents types d’humidité qui existent.

Identifier et prévenir les différents types d’humidité

Humidité due aux infiltrations

L’humidité due aux infiltrations se produit lorsque l’eau provenant de l’extérieur pénètre dans le mur par un passage direct, comme les joints de construction ou de dilatation, ou par des cassures, comme les fissures et les fentes.

Son aspect le plus courant se présente sous la forme de taches sombres et d’écailles sur les murs et sa cause la plus fréquente est généralement une mauvaise exécution du travail.

La détection des problèmes d’humidité dus aux infiltrations d’eau est assez simple, car les taches apparaissent généralement sur les murs en contact direct avec l’extérieur ou en contact avec le sol lui-même. Vous pouvez également remarquer un léger décollement de la peinture dans les zones affectées par l’humidité.

Ce type d’humidité s’accompagne toujours d’efflorescences, c’est-à-dire de taches qui se forment dans la zone touchée et qui sont généralement assez nocives pour les personnes et les habitations.

Comment l’éviter ?

Pour éviter ce type d’humidité, il est nécessaire de disposer d’une étanchéité correcte tant sur la façade que sur le toit. Dans le cas où elle s’est déjà produite, il faudra d’abord en trouver l’origine, puis réparer la surface affectée en éliminant les impuretés avec de l’eau et de l’eau de Javel. Il est ensuite conseillé d’appliquer une peinture aux propriétés anti-humidité.

A lire également :  Changer une poignée de fenêtre : comment faire ?

Spécialement formulé pour laisser transpirer le support en laissant de côté l’humidité qui provient des sous-sols, caves, etc. dans les intérieurs, sur le ciment, le béton, le plâtre et autres matériaux de construction.

Ses propriétés comprennent une excellente respirabilité, une résistance à la saponification et à l’adhérence, ainsi qu’une bonne résistance aux détergents.

Humidité capillaire

L’humidité capillaire trouve son origine de manière similaire aux infiltrations, mais avec une procédure différente.

Dans ce cas, l’humidité est causée par l’aspiration de l’eau du sous-sol à travers les petits pores des murs. Cette absorption se produit lentement, de sorte que le mur commence à accumuler l’eau et celle-ci finit par se manifester par des taches à l’intérieur de la maison.

Ce type d’humidité se produit dans les parties inférieures des murs qui sont en contact avec l’eau ou le sol, et l’humidité prend une direction ascendante, c’est donc la façon la plus facile de détecter l’humidité ascensionnelle.

Comment l’éviter ?

Pour éviter ce type d’humidité, comme pour les fuites, il est préférable de disposer d’un système d’étanchéité correct dans le bâtiment, ainsi que de protéger les surfaces concernées avec des traitements anti-humidité spécifiques.

Condensation humide

L’humidité de condensation, contrairement aux précédentes, n’est pas produite par le passage de l’eau, mais par la condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air sur une surface froide.

Ce type d’humidité est très facile à identifier, car il apparaît toujours dans les zones où il y a des ponts thermiques et entraîne généralement l’apparition de moisissures et de mauvaises odeurs.

A lire également :  Traitements de protection du bois pour une bonne conservation

Pour traiter l’humidité de condensation, il est conseillé de déterminer la cause avec un expert. Si des taches de moisissure sont apparues, il est très important de les éliminer complètement avec un nettoyant de façade anti-moisissure. Il s’agit d’un produit très simple à appliquer, particulièrement adapté au prétraitement des surfaces de bâtiments à l’intérieur et à l’extérieur avant la peinture.

Appliquez ensuite la peinture anti-condensation, une peinture spéciale mate à base d’eau aux propriétés d’isolation thermique et à l’effet anti-moisissure. Il sera également essentiel de vérifier et d’améliorer l’isolation et la ventilation de la maison.

Enfin, il existe des revêtements de façade qui protègent l’extérieur de la maison avec conservateur anti-moisissure ou la peinture acrylique avec conservateur anti-moisissure. Ces produits sont imperméables, autonettoyants et possèdent des propriétés anti-moisissures qui empêchent l’apparition de taches d’humidité.

Catégories : Entretien