Devis

Jusqu'à 3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Combien coûte l’installation d’un chauffage au sol ?

prix chauffage au sol

SOMMAIRE

Le chauffage au sol est également appelé chauffage radiant. Deux systèmes différents peuvent être installés : le chauffage électrique par le sol, qui consiste en un réseau de câbles électriques, et le chauffage au sol hydraulique qui consiste en un réseau de tuyaux contenant de l’eau chaude, qui apporte la chaleur du sol à la pièce par rayonnement.

Il existe également des installations de ce style pour les murs et les plafonds, bien qu’elles soient moins courantes.

Quel est le prix d’un chauffage au sol ?

Le prix moyen de la pose d’un plancher chauffant dans une maison de 100 m2 est compris entre 4 000€ et 9 500€ selon le système installé.

Quand installer un chauffage au sol ?

  • Dans les nouvelles constructions.
  • Dans les maisons où il y a des personnes allergiques, car la chaleur est propre.
  • Si vous devez surélever le sol de votre  maison ou installer de nouveaux sols en céramique, car ils conduisent mieux la chaleur.
  • Si vous avez un chauffage alimenté par l’énergie solaire thermique
  • Si on veut laisser les murs épurés et sans radiateurs.
  • Si vous avez une chaudière au fioul ou au gaz naturel et que vous ne souhaitez pas la changer, vous pouvez installer un régulateur de température.

Chauffage au sol : quel type choisir ?

Chauffage au sol électrique

Il s’agit du modèle électrique de chauffage par le sol. Le fil est une résistance qui est chauffée par l’énergie électrique. Ce fil, également appelé câble chauffant, est relié à une boîte de jonction qui ira vers son propre différentiel ou disjoncteur dans le tableau de distribution.

Le câble est placé sur une couche isolante posée sur le sol et ancrée à l’aide de fixations ou il peut être inséré dans un treillis chauffant ; ensuite, on coule du mortier par-dessus pour poser le sol définitif.

Il est conseillé d’installer un thermostat de sol et d’ambiance pour contrôler la température. Ce système comporte également des limiteurs de température et des unités de contrôle de la charge.

Le système peut être d’action directe ou en tirant partie des heures creuses, avec un accumulateur intégré.

L’installation d’un système de chauffage au sol électrique est coûteuse et la consommation d’électricité est très élevée s’il s’agit d’une première maison ou si elle se trouve dans une zone climatique froide. Cette consommation est difficile à calculer, car elle dépend de l’emplacement de la maison et de son niveau d’isolation.

A titre d’exemple de base, nous pouvons indiquer que dans une maison d’environ 80 m2 et avec une consommation en heures creuses, le coût est d’environ 700€ – 900€ par an.

Chauffage au sol hydraulique

Le chauffage au sol hydraulique est système conçu pour le chauffage avec une chaudière à gaz ou à mazout. Il s’agit d’un réseau de tuyaux en polybutylène, en polyéthylène réticulé ou multicouches, posés sur des feuilles isolantes et un pare-vapeur. Un treillis de tiges de fer est placé sur les tuyaux, et le mortier sur lequel le plancher final est posé est coulé par-dessus.

Pour alimenter le système de chauffage au sol hydraulique, des régulateurs et une chaudière à basse température ou à condensation sont nécessaires. A travers les tubes circule l’eau qui est chauffée à une température de 40º et 50º C dans la chaudière. Cela signifie une diminution considérable des coûts énergétiques par rapport à un système de radiateurs standard.

Le système de chauffage au sol hydraulique nécessite un entretien annuel de révision et de nettoyage de la chaudière, et de purge des installations.

Avantages du système Inconvénients

Chaudières et régulateurs pour systèmes de canalisation

Les chaudières à gaz ou à mazout peuvent être adaptées au chauffage par rayonnement, mais un régulateur de température doit être installé. Selon le type, le prix des régulateurs les moins chers est à partir de 350€, bien que le prix normal se situe autour de 500€ – 800 €.

La meilleure option est d’installer une chaudière à basse température ou à condensation qui coûte environ 1 000 € sans installation. Ces derniers sont une excellente option car ils consomment très peu d’énergie. En outre, il existe des subventions pour remplacer les vieilles chaudières par d’autres de ce type.

Les installations pour le chauffage par panneaux solaires sont parfaites pour être adaptées au chauffage par rayonnement. En plus des panneaux, il est conseillé d’avoir également une chaudière pour pouvoir alimenter le système les jours où l’énergie solaire collectée est insuffisante.

Prix

L’installation d’un chauffage par tubes radiants à eau chaude dans un appartement de 100 m2, en comptant la chaudière à condensation ou à basse température, le système de tubes, la main-d’œuvre et le revêtement final en mortier (sans le sol) peut coûter entre 6 000 et 8 000 euros.

Les mêmes travaux pour un chauffage électrique par le sol coûteraient entre 4 000 et 5 000 euros.

Ajout d’une pompe à chaleur pour le refroidissement à partir de 1 200 €.

Alternatives

Une bonne option pour installer un chauffage ou une climatisation par rayonnement est de le faire par le plafond plutôt que par le sol.

Bien que cela puisse sembler paradoxal (car l’air chaud a tendance à monter), le système de chauffage radiant ne fonctionne pas par convection mais par rayonnement, de sorte que la chaleur peut être diffusée indistinctement depuis n’importe quelle surface.

Le plafond rayonnant peut être une bonne alternative pour éviter de surélever le sol de la maison. Son installation est simple et repose sur des panneaux préfabriqués qui peuvent être placés directement sur le plafond existant et ensuite recouverts par un faux plafond en plaques de plâtre.

Dans ces panneaux se trouvent les tubes dans lesquels circule l’eau chaude ou froide. C’est le système le plus écologique qui soit et il nous permet de placer le sol qui nous plaît.